Windows 10 : plus rapide sur un MacBook Pro ARM virtualisé... que sur une Surface Pro X 2

30 novembre 2020 à 14h10
21

Si les résultats fournis par les utilitaires de benchmarks ne représentent pas les performances en usage réel, ceux récemment enregistrés avec un MacBook Pro ARM et publiés sur Geekbench ont de quoi surprendre… Surtout comparés aux résultats de la Surface Pro X de dernière génération.

On le sait, la puce M1 d'Apple est particulièrement véloce. Plusieurs résultats ont déjà illustré la puissance de calcul du processeur ainsi que les performances des applications x86 virtualisées au travers de Rosetta 2 pour l'architecture ARM. Aujourd'hui, de nouveaux tests permettent de prendre la pleine mesure de cette puissance.

Windows ARM, finalement virtualisé sur Mac ARM

La semaine dernière, nos rapportions que si Apple ne proposait plus l'utilitaire BootCamp pour installer Windows en dual boot, la société n'avait finalement rien contre l'OS de Microsoft. Interrogé par Ars Technica, Craig Federighi, vice-président senior de l'ingénierie logicielle chez Apple, expliquait qu'il revenait à Microsoft de proposer une version ARM de Windows et de l'exécuter au travers d'un utilitaire comme VMWare ou Parallels Desktop.

À l'heure actuelle, Microsoft ne commercialise l'édition ARM de Windows qu'auprès des OEM. Cependant, le développeur Alexander Graf a trouvé une petite faille. Windows pour ARM est en fait proposé en téléchargement aux testeurs enregistrés en tant que Windows Insiders. Il a donc pu correctement virtualiser le système de Microsoft au travers de l'application open source QEMU, un projet sur lequel il est d'ailleurs impliqué. Pour ce faire, il a publié un patch assurant la prise en charge de la puce M1 d'Apple.

Résultats ? Non seulement il est tout à fait possible de faire tourner correctement Windows sur une machine propulsée par une puce M1, mais les performances de cette dernière seraient particulièrement bonnes... Et même meilleures que sur les machines proposées par Microsoft !

Les scores de GeekBench 5

Sur le nouveau MacBook Pro 13 pouces dévoilé ce mois-ci par Apple, Geekbench 5, installé nativement, retourne le score de 1 737 en mode single core et de 7 549 en multi core. Lorsque GeekBench 5 fonctionne sur l'édition ARM de Windows 10 virtualisés via QEMU, nous retrouvons les scores 1 288 (single core) et 5 449 (multi-core).

Or, il est intéressant de noter que ces résultats sont supérieurs à ceux de la Surface Pro X, disposant nativement de Windows ARM et propulsée par le SoC Microsoft SQ2. Cette dernière affiche en effet 799 points en single core et 3 089 en multi-core.

Reste à savoir si Microsoft étendra la commercialisation des licences de Windows 10 ARM au grand public. On imagine en tout cas que l'éditeur de Redmond devrait annoncer de bien meilleures performances pour la prochaine génération de ses SoC Microsoft SQ3 co-fabriqués par Qualcomm.

Source : MSPowerUser

Modifié le 30/11/2020 à 14h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
21
17
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Battlefield 6 serait un jeu cross-gen et s'inspirerait de Battlefield 3
L'école 42 continue de se développer, avec un réseau international de 33 campus partenaires
Android 12 pourrait faire
Soldes d'hiver 2021 : le meilleur moment pour s’abonner à Amazon Prime
CES 2021 : qu'avez-vous pensé de l'événement dans sa version en ligne ?
Ninja Theory (Hellblade) donne des détails sur Project: Mara
Renault ne proposera plus la location de batterie pour sa ZOE en France
Netflix s'associe à la Cinémathèque française et va participer à la restauration d'un film de 1927
Écran incurvé Lenovo 32
CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces hardware
Haut de page