Bientôt la fin de Windows sur Mac ? Il n'y aura pas de Boot Camp dans les versions ARM

25 juin 2020 à 12h15
0
© Apple

Apple a indiqué que son logiciel d'émulation Rosetta 2 ne sera pas compatible avec les applications x86_64. Les Mac sous processeurs Intel ne connaîtront quant à eux aucun changement.

Lors de la WWDC 2020, Apple a donné le coup d'envoi de sa quatrième transition qui verra les Mac se passer des processeurs Intel au profit de puces ARM conçues en interne par les équipes de la marque à la pomme.

Boot Camp va progressivement disparaitre durant la transition vers ARM

Ce basculement d'une architecture à une autre aura forcément des répercutions et l'une d'entre elles concerne Boot Camp. Cet utilitaire, présent depuis Mac OS X Tiger, sorti en 2004, permet de partitionner son disque dur puis de télécharger et d'installer une copie de Windows.

Si la fonctionnalité n'est pas des plus connues dans le grand public, elle a pourtant ses adeptes notamment dans les sphères professionnelles. De nombreux utilisateurs n'ont pas le choix que de posséder une partition sous Windows pour conserver l'usage de certains logiciels métiers, uniquement compatibles avec l'OS de Microsoft.

Or, Apple a indiqué aux développeurs que Rosetta 2, le logiciel d'émulation qui permettra de faire tourner la plupart de ses applications x86 sur les processeurs ARM, ne pourra pas traduire les applications de virtualisation x86-64. En clair, la virtualisation de Windows 10 par un logiciel dédié sera impossible et Boot Camp ne serait plus accessible sur ces nouvelles machines.

Microsoft pourrait améliorer les choses en proposant Windows ARM au grand public

Cela ne signifie toutefois pas la disparition pure et simple de Boot Camp. Les Mac équipés d'une puce Intel pourront toujours utiliser la solution d'Apple, qui est présente dans la version bêta de macOS Big Sur, disponible depuis peu pour les développeurs.

Restent, aussi, les solutions de virtualisation. Apple en a fait la démonstration lors de son keynote en montrant une version de Parallels Desktop parfaitement compatible avec les processeurs ARM et faisant tourner une distribution Linux.

Pour le moment la version ARM de Windows 10 n'est pas proposée aux particuliers mais réservée aux OEM. Microsoft n'indique pas si elle compte changer de stratégie dans l'avenir et commercialiser son système pour simplifier la vie des utilisateurs Mac.

Source : Windows Latest

Modifié le 25/06/2020 à 12h16
29
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top