🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

macOS "Big Sur" : la transition vers ARM est lancée

23 juin 2020 à 08h19
20
macOS Big Sur © Apple
© Apple

Apple a officialisé son prochain système d'exploitation qui proposera un nouveau design mais avant tout la compatibilité avec les processeurs ARM.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, Apple a présenté Big Sur, la nouvelle version de son système d'exploitation de bureau. Pour l'occasion, macOS passe à la version 11.0, mettant fin à un cycle de 19 ans pour Mac OS X.

MacOS Big Sur se pare d'un nouveau look, chipé à iOS

La nouveauté majeure de cette mouture est bien évidemment son design revu de fond en comble. Si la navigation n'évolue qu'à la marge, le système se rapproche de plus en plus d'iOS, en adoptant les mêmes icônes et en poussant encore plus les effets de transparence.

Les similitudes ne s'arrêtent pas là avec l'ajout d'un Control Center, identique à celui d'iOS pour regrouper les différents boutons de volume et de luminosité. Le système hérite également d'une nouvelle présentation des widgets.

macOS Big Sur Control Center

Safari est l'application qui a reçu le plus d'attention de la part des développeurs. Le navigateur, annoncé comme plus véloce, hérite d'un nouveau look plus moderne, qui inclut une nouvelle présentation des onglets.

Il est également possible de définir une page d'accueil personnalisable avec les catégories de son choix, mais aussi un fond d'écran qui peut être automatique ou une photo de son choix importée de sa collection.

La traduction automatique est également proposée dans cette nouvelle version du navigateur par un simple bouton disposé à côté de la barre d'adresses.

L'ajout d'extensions a été également revu. Safari offrira plus de contrôles à l'utilisateur qui pourra autoriser pour une seule journée seulement l'accès à quelques fonctionnalités, comme la localisation par exemple.

macOS Big Sur Safari © Apple

Plus anecdotique, Messages s'enrichit de fonctionnalités héritées d'iOS comme les effets, les stickers Memoji ou encore la possibilité d'insérer des GIFs dans les conversations. Plans a également été amélioré avec l'ajout des favoris et de la fonctionnalité Look Around, le Street View d'Apple.

MacOS Big Sur devrait être disponible à l'automne pour le grand public.

macOS Big Sur Messages

Le Mac s'ARM pour la prochaine décennie

MacOS Big Sur n'était que l'apéritif menant à la plus grosse annonce de la soirée, effectuée par Tim Cook en personne : le passage des Mac à l'architecture ARM… ou plutôt à l'Apple Silicon puisque le constructeur n'a jamais mentionné l'acronyme lors de sa présentation.

Mac ARM

Les vice-présidents n'ont pas détaillé plus avant les avantages réels de ce changement d'architecture, ne parlant que de leur souhait de réaliser de meilleurs produits. Tout juste ont-ils évoqué l'objectif d'arriver à des Mac plus puissants et moins consommateurs d'énergie.

Apple a indiqué que ses propres logiciels étaient déjà réécrits pour ses processeurs, mais a aussi montré, et c'est une surprise, des versions de Microsoft Office et des logiciels Adobe tournant sur un Mac équipé de la puce A12Z de l'iPad Pro. Les performances avaient l'air conformes à leurs équivalents actuels mais il faudra attendre plusieurs mois avant de se faire une idée.

Une démonstration a également été faite avec Shadow of the Tomb Raider, laissant entrevoir un avenir possible pour le jeu vidéo triple A sur Mac.

Mac ARM Tomb Raider

Les développeurs pourront commencer à réécrire leurs logiciels dès à présent avec les outils fournis dans Xcode. Le travail ne devrait prendre que quelques jours selon Craig Federighi, Vice-président en charge du software chez Apple. Les développeurs pourront générer des jeux d'instructions pour les deux plateformes le temps de la transition qui s'étalera sur plusieurs années.

Pour les applications encore écrites pour l'architecture x86, Apple introduira Rosetta 2, un programme d'émulation qui reprendra le même concept que la première mouture lancée lors de la transition vers les processeurs Intel.

Universal Rosetta

Dernier point et pas des moindres : les applications iOS et iPadOS pourront fonctionner à l'avenir sur Mac et seront disponibles sur l'App Store, si le développeur a prévu une interface adaptée aux machines de bureau. De quoi remplir enfin les rayons bien vides aujourd'hui du Mac App Store avec des logiciels prêts à l'emploi.

Tim Cook a annoncé en clôture de conférence que le premier Mac ARM serait disponible dès la fin de cette année. Les développeurs auront accès quant à eux à un kit de développement incluant un Mac mini équipé d'une puce A12Z et d'une bêta de macOS Big Sur dès la semaine prochaine.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
18
Proutie66
Je trouve le concept excellent et en effet, pouvoir disposer de tout le catalogue « ipad » est quand même un solide argument.
Felaz
Mobile first aussi chez Apple
Zakalwe
Comme prévu, Adobe et Microsoft suivent Apple. Ils doivent bosser dessus depuis 3-4 ans. C’est bien ce que je pensais
jahglory
En meme temps, depuis bien longtemps des app Microsoft et Adobe tournent sur Arm (iOS et Android), donc rien de nouveau.
Martin_Penwald
C’est dommage qu’Apple ne soit pas passé au RISC-V, mais ça n’est probablement pas encore viable. Dans 10 ans peut-être.
molotofmezcal
Ils ont en tout cas tout intérêt de renouveler leur gamme au plus vite, je ne pense pas que beaucoup s’aventurent à acheter un mac sous Intel maintenant. Je pense que le suivi sera là , mais en revanche la revente c’est mort.
wackyseb
Pour les collectionneurs. La fin d’une époque et le début de l’indépendance pour Apple
Urleur
ouais donc on ne sait pas pour l’instant du suivi de ce nouvel OS si on achete un mac maintenant et surtout le suivi des anciens OS.
Mickthekiller
S’ils démocratisent à toutes leurs machines, bye bye les Hackintosh
idhem59
J’avais l’intention de renouveler mon Mac cette année, on remettra ça à plus tard avec un modèle sous ARM.<br /> Trop de mauvais souvenirs des Mac G5 qui sont devenus obsolètes à peine la transition vers Intel terminée.<br /> En tout cas, Apple est en train de réussir cette convergence des écrans dont Microsoft rêvait tant. De la montre à l’ordinateur, en passant par le smartphone, la tablette, et le téléviseur, tout tournera sur une même base matérielle, et avec des OS qui fonctionnent bien tous ensemble.
Blap
Le x86 a encore probablement pas mal d’années devant lui, c’est surtout les PC les moins puissants qui passeront sous ARM en premier lieu, impossible de passer un Macbook pro pour le moment, ou alors ils n’ont définitivement rien compris.
Jean_DelCapitaine
Le logo d’Apple pendant la conférence m’a fait sourire. #BLM<br /> Belle avancée sur ARM pour fermer un peu plus l’écosystème et l’uniformiser.
idhem59
Si on en croit ce qui a été dit pendant la conférence, ils ont bien l’intention de faire une transition complète d’ici deux ans.<br /> Dans l’histoire ce n’est pas pour les MBP que le travail risque d’être le plus complèxe, après tout sauf 16" haut de gamme ils ne sont pas si performants que ça. Avec l’équivalent d’un petit cluster de plusieurs ARM ça devrait passer.<br /> Par contre pour les iMac Pro et Mac Pro à base de gros Xeon + gros GPU dans certains cas, là je suis vraiment curieux de voir comment Apple va gérer ça.
phil995511
Une claque de plus pour Intel et ses CPU’s bloqués en 14nm depuis des années, tout cela très certainement de sorte à faire des économies en recherches et développement… Pour Apple c’est tout bénef, ils gérerons le design de leurs puces ainsi que leur production d’un bout à l’autre de la chaîne de production ce même si ils sous-traiterons encore pour faire graver leurs CPU’s chez TSMC… Pour les utilisateurs y a aussi pas mal de bénefs, plus de puissance de calcul, moins de chauffe et même potentiellement une baisse de tarifs. Les serveurs ainsi que les professionnels travaillant dans des domaines sensibles ne seront plus exposés aux les failles critiques dans les coeurs Intel qui font la une dans la presse spécialisée très régulièrement depuis 2-3 ans…
phil995511
La solution la plus probable pour implanter des coeurs ARM dans les Big Mac (rires) s’appel Ampère Altra, c’est un CPU 80 cores, gravé en 7 nm, compatible avec des designs de cartes mères dual CPU, il semble moins chauffer que les équivalents Intel/ AMD et devrait être plus puissant :<br /> https://amperecomputing.com/ampere-altra-industrys-first-80-core-server-processor-unveiled/
fat_clubic
Enfin bon, si tu veux des applications iPad, tu prends un iPad . Quel intérêt de transformer un MacBook en iPad ?
phil995511
@ fat_clubic - T’as pas compris… ils vont pas transformer les Mac Pro en iPad !? Ils vont avoir les mêmes CPU’s et le même OS, donc tous les ordinateurs Mac’s vont pouvoir utiliser les applications iOS pour iPhones et tablettes que tu as déjà acheté ou qui pourraient potentiellement t’intéresser… ce n’est pas une révolution en soit mais Apple cherche à mettre en avant tout les arguments pouvant paraître vendeurs… Par contre cela annonce la fin du dual boot avec WIndows 10 dans sa version actuelle x86 (Il existe bien une version test pour de Windows ARM mais elle n’est pas 100 % compatible avec les softs usuels d’après ce que j’ai lu), même chose pour Linux il faudra des porter des versions de Linux pour ARM vers ces nouveaux Mac’s, cela va prendre un peu de temps et on risque de se retrouver avec des incompatibilités de gestion des ventilateurs ou autre, comme ce fut le cas à l’époque avec les Mac sous CPU’s Motorola…
jaceneliot
Selon moi, le rapprochement entre les systèmes mobiles et «&nbsp;traditionnels&nbsp;» était effectivement inévitable. Vu l’importance qu’on pris les ordinateurs «&nbsp;smartphones&nbsp;», une interconnexion croissante était obligatoire. De plus, ces puces ARM semblent proposer un rapport consommation/puissance tout à fait intéressant qui pourrait changer drastiquement l’autonomie des portables et la consommation des fixes.<br /> Apple n’a rien inventé, Windows existe déjà sur ARM, tour comme Linux, mais ça va probablement accélérer le changement sur les PC lambda. Pour les PC de créateurs ou de joueurs, je pense que les processeurs x86 ont encore de beaux jours…quoi que ?<br /> En tout cas, c’est certainement pas un changement négatif. Pour tous les ultrabook qui ne doivent pas être excessivement a puissants, ça peut tout changer. C’est aussi l’ouverture à quelque chose que je m’étonne toujours autant de ne pas voir répandu en 2020, à l’heure du tout connecté : l’intégration massive, systématique de puces 4g nativement dans les ordinateurs portables. Je trouve assez improbable que le tournant n’ai jamais été pris !
orionb1
Apple va un peu plus loin dans l’intégration verticale et vers le rêve de machines totalement silencieuses<br /> Même mort, Steve Jobs continue à imprimer son idéal
rsebas3620
ou ils arreteront tout bonnement de le faire plus plus economique pour tous le dual boot windows /mac n’etait possible que parce que les jeux d’instruction etait les memes pareil pour linux… la ca va etre clair… ils ne vont pas s’embeter<br /> D’ailleurs windows et linux ont deja repondu concernant l’arm… windows c’est clair c’est non… linux pareil… seule solution la virtualisation… et donc la plupart des pro en societe unipersonnelle qui utilisent boot camp choisiront leur camp
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Li-Fi : des chercheurs du CEA établissent un nouveau record de débit
iPadOS 14 se rapproche de macOS sans oublier d'où il vient
WatchOS 7 toujours plus soucieux de votre santé
Apple annonce iOS 14 et son nouvel écran d'accueil
Oculus, donc Facebook, s'offre le studio Ready at Dawn (God of War PSP, Daxter, The Order 1886...)
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
RED, Free, B&You ou Sosh : quel forfait pas cher et sans engagement choisir ?
French Days : J-1 avant le lancement du Black Friday à la française
Haut de page