macOS "Big Sur" : la transition vers ARM est lancée

22 juin 2020 à 22h05
0
© Apple

Apple a officialisé son prochain système d'exploitation qui proposera un nouveau design mais avant tout la compatibilité avec les processeurs ARM.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, Apple a présenté Big Sur, la nouvelle version de son système d'exploitation de bureau. Pour l'occasion, macOS passe à la version 11.0, mettant fin à un cycle de 19 ans pour Mac OS X.

MacOS Big Sur se pare d'un nouveau look, chipé à iOS

La nouveauté majeure de cette mouture est bien évidemment son design revu de fond en comble. Si la navigation n'évolue qu'à la marge, le système se rapproche de plus en plus d'iOS, en adoptant les mêmes icônes et en poussant encore plus les effets de transparence.

Les similitudes ne s'arrêtent pas là avec l'ajout d'un Control Center, identique à celui d'iOS pour regrouper les différents boutons de volume et de luminosité. Le système hérite également d'une nouvelle présentation des widgets.

Safari est l'application qui a reçu le plus d'attention de la part des développeurs. Le navigateur, annoncé comme plus véloce, hérite d'un nouveau look plus moderne, qui inclut une nouvelle présentation des onglets.

Il est également possible de définir une page d'accueil personnalisable avec les catégories de son choix, mais aussi un fond d'écran qui peut être automatique ou une photo de son choix importée de sa collection.

La traduction automatique est également proposée dans cette nouvelle version du navigateur par un simple bouton disposé à côté de la barre d'adresses.

L'ajout d'extensions a été également revu. Safari offrira plus de contrôles à l'utilisateur qui pourra autoriser pour une seule journée seulement l'accès à quelques fonctionnalités, comme la localisation par exemple.

Plus anecdotique, Messages s'enrichit de fonctionnalités héritées d'iOS comme les effets, les stickers Memoji ou encore la possibilité d'insérer des GIFs dans les conversations. Plans a également été amélioré avec l'ajout des favoris et de la fonctionnalité Look Around, le Street View d'Apple.

MacOS Big Sur devrait être disponible à l'automne pour le grand public.

Le Mac s'ARM pour la prochaine décennie

MacOS Big Sur n'était que l'apéritif menant à la plus grosse annonce de la soirée, effectuée par Tim Cook en personne : le passage des Mac à l'architecture ARM… ou plutôt à l'Apple Silicon puisque le constructeur n'a jamais mentionné l'acronyme lors de sa présentation.

Les vice-présidents n'ont pas détaillé plus avant les avantages réels de ce changement d'architecture, ne parlant que de leur souhait de réaliser de meilleurs produits. Tout juste ont-ils évoqué l'objectif d'arriver à des Mac plus puissants et moins consommateurs d'énergie.

Apple a indiqué que ses propres logiciels étaient déjà réécrits pour ses processeurs, mais a aussi montré, et c'est une surprise, des versions de Microsoft Office et des logiciels Adobe tournant sur un Mac équipé de la puce A12Z de l'iPad Pro. Les performances avaient l'air conformes à leurs équivalents actuels mais il faudra attendre plusieurs mois avant de se faire une idée.

Une démonstration a également été faite avec Shadow of the Tomb Raider, laissant entrevoir un avenir possible pour le jeu vidéo triple A sur Mac.

Les développeurs pourront commencer à réécrire leurs logiciels dès à présent avec les outils fournis dans Xcode. Le travail ne devrait prendre que quelques jours selon Craig Federighi, Vice-président en charge du software chez Apple. Les développeurs pourront générer des jeux d'instructions pour les deux plateformes le temps de la transition qui s'étalera sur plusieurs années.

Pour les applications encore écrites pour l'architecture x86, Apple introduira Rosetta 2, un programme d'émulation qui reprendra le même concept que la première mouture lancée lors de la transition vers les processeurs Intel.

Dernier point et pas des moindres : les applications iOS et iPadOS pourront fonctionner à l'avenir sur Mac et seront disponibles sur l'App Store, si le développeur a prévu une interface adaptée aux machines de bureau. De quoi remplir enfin les rayons bien vides aujourd'hui du Mac App Store avec des logiciels prêts à l'emploi.

Tim Cook a annoncé en clôture de conférence que le premier Mac ARM serait disponible dès la fin de cette année. Les développeurs auront accès quant à eux à un kit de développement incluant un Mac mini équipé d'une puce A12Z et d'une bêta de macOS Big Sur dès la semaine prochaine.

Modifié le 23/06/2020 à 08h19
19
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top