Apple passerait à l'ARM pour ses Mac de 2021

Le constructeur pourrait annoncer le début de cette transition lors de sa conférence d'ouverture à la WWDC 2020, qui se tiendra le 22 juin prochain.

Selon Bloomberg, Tim Cook et ses équipes devraient profiter de la conférence annuelle d'Apple réservée aux développeurs, pour officialiser la transition des puces Intel vers une architecture ARM.

Une transition préparée par Apple depuis cinq ans

Les premiers ordinateurs Apple équipés d'un processeur ARM devraient être commercialisés en 2021. La firme de Cupertino aurait choisi de concevoir ses propres puces, dérivées de l'A14, le prochain processeur qui équipera vraisemblablement l'iPhone 12 en septembre prochain.

Les développeurs devraient disposer, au sortir de la conférence, des mises à jour des outils de développement qui leur permettront de commencer immédiatement le travail de réécriture, pour adapter leurs logiciels à la nouvelle architecture.

Ce projet, appelé « Kalamata » en interne, serait en développement chez Apple depuis cinq ans. Le constructeur a préparé lentement le terrain avec la présentation l'année dernière de Catalyst , un système permettant d'adapter facilement des applications iOS pour Mac, et Swift UI, un nouveau framework basé sur le langage d'Apple et permettant de créer des interfaces pour l'ensemble des systèmes d'exploitation du constructeur.

Un an de préparation pour les développeurs avant un premier Mac ARM en 2021

La transition vers l'architecture ARM opérée par Apple s'explique principalement par le retard qu'a pris Intel sur le marché des processeurs.

En adoptant l'architecture ARM, qu'elle maîtrise depuis une dizaine d'années, Apple ne serait plus dépendante de son partenaire et pourrait faire évoluer ses machines avec plus de souplesse. TSMC, qui fabrique aujourd'hui les processeurs mobiles d'Apple, aurait ainsi récupéré la production de ces futures puces.

Les premiers essais réalisés par le constructeur seraient très concluants, offrant une autonomie améliorée, et de bien meilleures performances graphiques et de calcul pour les systèmes d'intelligence artificielle. Apple pourrait ainsi proposer des machines plus fines, plus légères mais aussi plus puissantes, avec en prime une puce 4G ou 5G pour une meilleure connectivité.

Reste à savoir quels modèles auront la primeur d'inaugurer ce changement d'architecture. Le MacBook Air semble être le candidat idéal avant que les puces ARM ne soient intégrées dans les MacBook Pro et les machines de bureau….

Source : ZDNet

Modifié le 10/06/2020 à 14h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
17
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Samsung : 151 milliards injectés dans les semi-conducteurs d'ici 2030
Vous pouvez transférer les notes ou publications Facebook vers Google Docs
Twitter : la certification et son petit badge bleu de retour dès la semaine prochaine
MSI : un faux site officiel distribue une version d'Afterburner bourrée de malwares
Nintendo va sortir de nombreux jeux durant les mois à venir
Vinted : une levée de fonds de 250 millions d'euros pour s'exporter en Europe et ailleurs
Stockage en promo : carte microSDXC SanDisk Extreme 128 Go à plus -50% !
Test Huawei Matebook X Pro 2021 : convaincant sur la forme, un peu moins sur le fond
Tesla estime que le Bitcoin est trop polluant et ne l’accepte plus en moyen de paiement
Haut de page