Apple passerait à l'ARM pour ses Mac de 2021

10 juin 2020 à 10h38
0

Le constructeur pourrait annoncer le début de cette transition lors de sa conférence d'ouverture à la WWDC 2020, qui se tiendra le 22 juin prochain.

Selon Bloomberg, Tim Cook et ses équipes devraient profiter de la conférence annuelle d'Apple réservée aux développeurs, pour officialiser la transition des puces Intel vers une architecture ARM.

Une transition préparée par Apple depuis cinq ans

Les premiers ordinateurs Apple équipés d'un processeur ARM devraient être commercialisés en 2021. La firme de Cupertino aurait choisi de concevoir ses propres puces, dérivées de l'A14, le prochain processeur qui équipera vraisemblablement l'iPhone 12 en septembre prochain.

Les développeurs devraient disposer, au sortir de la conférence, des mises à jour des outils de développement qui leur permettront de commencer immédiatement le travail de réécriture, pour adapter leurs logiciels à la nouvelle architecture.

Ce projet, appelé « Kalamata » en interne, serait en développement chez Apple depuis cinq ans. Le constructeur a préparé lentement le terrain avec la présentation l'année dernière de Catalyst, un système permettant d'adapter facilement des applications iOS pour Mac, et Swift UI, un nouveau framework basé sur le langage d'Apple et permettant de créer des interfaces pour l'ensemble des systèmes d'exploitation du constructeur.

Un an de préparation pour les développeurs avant un premier Mac ARM en 2021

La transition vers l'architecture ARM opérée par Apple s'explique principalement par le retard qu'a pris Intel sur le marché des processeurs.

En adoptant l'architecture ARM, qu'elle maîtrise depuis une dizaine d'années, Apple ne serait plus dépendante de son partenaire et pourrait faire évoluer ses machines avec plus de souplesse. TSMC, qui fabrique aujourd'hui les processeurs mobiles d'Apple, aurait ainsi récupéré la production de ces futures puces.

Les premiers essais réalisés par le constructeur seraient très concluants, offrant une autonomie améliorée, et de bien meilleures performances graphiques et de calcul pour les systèmes d'intelligence artificielle. Apple pourrait ainsi proposer des machines plus fines, plus légères mais aussi plus puissantes, avec en prime une puce 4G ou 5G pour une meilleure connectivité.

Reste à savoir quels modèles auront la primeur d'inaugurer ce changement d'architecture. Le MacBook Air semble être le candidat idéal avant que les puces ARM ne soient intégrées dans les MacBook Pro et les machines de bureau….

Source : ZDNet

Modifié le 10/06/2020 à 14h46
21
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top