Microsoft prépare deux nouvelles Xbox, dont une version Streaming

Par ,
le 24 juillet 2018
 0
xbox
Benedek Alpar / Shutterstock.com

Lors de l'Electronic Entertainment Expo 2018 (E3) de juin dernier, Microsoft avait annoncé avoir commencé à travailler sur ses deux nouvelles consoles next-gen, qui répondraient au doux nom de « Scarlett ». L'une d'elles devrait être exclusivement consacrée aux jeux en streaming.

Les consoles de demain se préparent dès aujourd'hui. Sur ce plan, on ne vous apprend rien. Mais attendez la suite... Le site spécialisé sur les produits Microsoft, Thurrott, a donné davantage d'informations sur les des deux futures consoles Xbox de la firme fondée par Bill Gates et Paul Allen, qui pourraient être commercialisées d'ici 2020. Si la première promet d'être « traditionnelle » au regard de ce que l'on connaît de la marque, la seconde devrait constituer une vraie révolution du côté de Microsoft.

Une version streaming moins chère que la version traditionnelle


Commençons les présentations comme il se doit. Cette fameuse console Microsoft devrait, comme le révèle Thurrott, être baptisée « Scarlett Cloud », un nom qui ne tombe pas du chapeau vous allez le voir.

Ce second appareil devrait dégager une puissance de traitement plus faible que la future Xbox, avec une consommation amoindrie. Mais rassurez-vous, car si la console embarque une capacité limitée de calcul, elle suffira au développement et au bon usage du streaming. Exit donc les éventuelles latences.

L'avantage est que Microsoft devrait logiquement proposer la Scarlett Cloud à un coût inférieur à la Scarlett. La firme de Redmond y trouverait alors son compte, elle qui n'a jamais pu réaliser des marges folles rien qu'avec ses consoles, mais davantage avec les jeux, services et autres accessoires qui gravitent autour.

En d'autres termes, cette console streaming sera bien moins chère à l'achat, mais les abonnements engendrés par Microsoft -car qui dit streaming dit abonnement payant en retour- lui permettront de faire de la marge.

Une partie du jeu exécuté en local, l'autre depuis le cloud Azure


Sur un plan plus technique, une partie du jeu s'exécutera en local, et l'autre sera vraisemblablement hébergée sur le cloud Azure (la plate-forme de cloud computing de Microsoft) pour assembler le tout. Ainsi, la plate-forme de Microsoft s'étendra partout dans le monde, et le joueur sera physiquement plus proche du serveur multijoueur, ce qui réduira la latence, comme nous avons pu l'évoquer plus haut.

Après des années de développement, les dirigeants et ingénieurs de Microsoft paraissent convaincus d'avoir trouvé la bonne solution pour le déploiement d'une console streaming et considèrent que le moment est venu de le présenter sur le marché.
Modifié le 24/07/2018 à 11h05
scroll top