Steam bannit un développeur ayant renommé sa société « Very Positive » pour tromper les acheteurs

21 février 2021 à 20h40
13
© Steam

En essayant de manipuler les acheteurs sur Steam en renommant sa société « Very Positive », un développeur a écopé d'un bannissement.

Le développeur souhaitait en effet exploiter le fait que les retours des consommateurs et le nom du développeur/éditeur d'un jeu portent le même code couleur sur Steam. En plus de cela, celui-ci a demandé aux membres de l'équipe derrière le jeu Emoji Evolution de poster des retours positifs afin de confondre encore davantage les potentiels acheteurs.

Une vaste opération de manipulation

L'opération a été découverte pour la première fois par le site GameDiscoverCo. En décembre, celui-ci a étudié un tableau présentant le top des jeux les plus suivis sur Steam. Se trouvaient notamment parmi les cinq premiers Cyberpunk 2077 et un certain Emoji Evolution, un jeu permettant d'associer plusieurs emojis pour former de nouveaux concepts et idées sous forme d'autres emojis.

Ne brillant pas par sa qualité et son gameplay, celui-ci rassemblait toutefois 7 900 personnes intéressées sur Steam. Le site a donc suspecté une manipulation des bots de Steam pour faire monter ce curieux jeu en popularité. Celui-ci ne comptait en effet que 37 retours positifs pour 9 retours négatifs début décembre.

Selon toute vraisemblance, nombre de ces retours positifs provenaient en réalité des concepteurs du jeu eux-mêmes afin de contrebalancer les retours négatifs.

© Steam

Pire encore, le studio derrière ce jeu d'une qualité pour le moins discutable se nommait « Very Positive » (« Très Positif » en français). Ceci dans le but de confondre encore davantage les consommateurs, le code couleur des retours et du nom du développeur/éditeur d'un jeu étant identique.

© GameDiscoverCo

Une ruse rapidement éventée et une sanction irrévocable malgré les plaintes du fautif

Interrogé via e-mail par Vice à propos de ces pratiques peu scrupuleuses, le développeur a répondu : « Je savais que les retours avaient un impact considérable sur le choix des consommateurs. J'ai remarqué que le nom du développeur/éditeur est situé très près des retours et porte le même code couleur. J'ai décidé d'utiliser ces éléments à mon avantage ».

Malheureusement, la ruse a rapidement été éventée par Steam, menant au bannissement pur et simple de la société Very Positive et du jeu Emoji Evolution sur la plateforme. Feignant l'innocence, le développeur a essayé de plaider sa cause, visiblement sans succès.

Devant le silence de Valve, celui-ci s'est même défendu en arguant qu'il est seulement coupable d'avoir fait un « très mauvais jeu ». Il avance ainsi que CD Projekt Red aurait dû subir le même sort suite à la sortie de Cyberpunk 2077.

Toutes ces complaintes n'ont cependant pas ému Steam outre mesure, et ni le studio Very Positive ni Emoji Evolution n'ont été réhabilités à ce jour.

Sources : GameDiscoverCo, Vice

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
8
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Vandenberg, de la brume et des fusées
Ce chargeur à induction sans fil Samsung est gratuit grâce à une double réduction 🔥
RED by SFR explose les volumes de data sur ses forfaits mobiles BIG RED
Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Les meilleures applications Twitter pour Android
Test Samsung Galaxy S21 : peu de nouveautés, mais un smartphone très abouti
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page