Cyberpunk 2077 : Sony et Microsoft refusent le remboursement du jeu... pour de bonnes raisons

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
16 décembre 2020 à 10h56
56

Au surlendemain du mea culpa de CD Projekt RED concernant l’état de Cyberpunk 2077 sur consoles d’ancienne génération, Sony et Microsoft font de la résistance.

C’est en tout cas ce qui ressort d’innombrables messages postés par des joueurs mécontents sur Reddit et Twitter, lesquels affirment que malgré les promesses de CD Projekt RED, Sony et Microsoft leur ont refusé le remboursement de Cyberpunk 2077.

Les consoliers refusent de rembourser certains joueurs

S’agit-il d’une politique interne, ou simplement de quelques personnes qui « n’ont pas eu le mémo » ? On penche plutôt pour la première option, et vous allez vite comprendre pourquoi.

Le problème, d’après Sony, est que la procédure même de remboursement va à l’encontre de ses conditions générales de ventes. Celles-ci stipulent en effet qu’un jeu ne peut être remboursé que sous 14 jours après l’achat, et à condition qu’il n’ait pas été téléchargé ou diffusé en ligne. Une exception est toutefois de rigueur : si le contenu du jeu est « fautif » (comprendre défectueux), le joueur peut effectivement prétendre à un remboursement de son achat.

Vous l’aurez compris, c’est précisément cette clause du « contenu fautif » qui est motivée par les joueurs mécontents pour obtenir gain de cause. Malheureusement, on ne compte plus les témoignages sur Internet qui, captures à l’appui, prouvent que Sony fait la sourde oreille.

CD Projekt RED n’avait aucune autorité à promettre des remboursements

La réponse à cet imbroglio est finalement assez simple : CD Projekt RED n’avait absolument aucun droit de promettre des remboursements aux joueurs PS4 et Xbox One. Et c’est l’éditeur lui-même qui le dit.

« Il faut comprendre une chose : Microsoft et Sony ont leurs propres politiques de remboursement pour chaque produit distribué sur leur magasin en ligne », pose Michał Nowakowski, membre du conseil d’admistration de CD Projekt RED lors d’une conférence téléphonique ayant eu lieu hier. « Malgré plusieurs articles que j’ai lus prétendant que c’est à nous de débloquer la situation, ce n’est pas le cas — ces politiques sont en place et ont toujours été en place; elles ne nous offrent pas de passe-droit. Quiconque a acheté un jeu sur le PlayStation network ou le Microsoft Store peut demander un remboursement, et si cela rentre dans le cadre [des politiques de remboursement], la plupart du temps définies par le temps d’utilisation, peut l’obtenir ». Et l’homme de résumer encore que « nos procédures avec Microsoft et Sony ne sont pas différentes qu’avec un autre jeu sorti sur n’importe quelle autre plateforme. Je veux déclarer ici qu’il y a l’air d’y avoir eu de l’incompréhension ». Au moins, c’est clair.

Aussi, permettons-nous de traduire en des termes plus clairs la « promesse » de CD Projekt. Si vous avez acheté Cyberpunk 2077 sur PS4 et Xbox One, et que la mauvaise presse qui entoure ses versions vous a échaudé, vous pouvez obtenir remboursement de la version numérique sur le PlayStation ou le Microsoft Store… à condition que votre achat date de moins de 14 jours, et que le jeu n’ait pas encore été téléchargé sur votre console. 

Espérons pour l’éditeur polonais qu'il dépensera davantage de points de compétence en « communication de crise » à l’avenir, plutôt que d’investir massivement dans le bluff.

Via : Fanbyte

Modifié le 16/12/2020 à 11h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
56
41
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Apple ne permet plus d'installer officieusement des applications iOS sur les Mac ARM
Vous pouvez faire une recherche d'un mot directement depuis une page web sur Chrome (et pas que)
NVIDIA pourrait relancer la production de GPU pour le minage de crypto-monnaies
Apex Legends : la version Nintendo Switch, déjà repoussée, pourrait débarquer le 2 février
Programme Artemis : le dernier test du lanceur lourd SLS se termine prématurément
Bloodborne : une développeuse s'amuse à créer un demake tournant sur un émulateur PS1
Un PUBG 2 arriverait cette année sur mobile et plus tard sur les autres supports
Test Teufel Motiv Go : Une enceinte nomade très puissante mais un peu trop épurée
Le jeu d'aventure fantastique Oxenfree ne sera finalement pas adapté en film... mais en série
Les créateurs de l'ambitieux mod Enderal de Skyrim développent un jeu à part entière
Haut de page