Google Maps vous permet maintenant de mixer vélo et transports en commun

30 août 2019 à 07h21
0
Google-Maps-velo.png

Il sera désormais possible de demander au service GPS de Google de trouver la combinaison de moyens de transports la plus rapide pour effectuer un trajet. Cette fonction inclura non seulement la marche et la voiture, mais aussi le vélo et les services de taxi comme Uber.

Une fonctionnalité que certains concurrents spécialisés, comme Citymapper, proposent déjà depuis quelques temps.

Comment ça marche ?

Pour utiliser le service, il suffit d'indiquer le lieu de départ et d'arrivée puis de choisir Directions. Les itinéraires multimodaux s'affichent avec le temps de trajet et l'éventuel coût d'utilisation des services payants (Uber, Lyft, etc.).

Après choix de l'itinéraire, Google Maps accompagne l'utilisateur en prenant en compte le mode de transport : il annonce les arrêts pour le bus ou donne les directions pour le vélo. L'app communique aussi toutes les informations nécessaires relatives aux pistes cyclables et au temps de transit entre deux modes de transport.

Autre fonctionnalité ajoutée à Google Maps : l'app enregistrera vos préférences. Ainsi, si vous utilisez Uber plutôt que Lyft, Google Maps apprendra à vous proposer ce que vous préférez.

Rappelons qu'une assistance spéciale au trafic permettant d'anticiper et de contourner les axes très fréquentés aux heures de pointe avait déjà été ajoutée au début de l'été, ainsi qu'un système de prévision de la fréquentation des transports en commun.

Une fonctionnalité attendue... mais peu innovante

Google Maps est loin d'innover en intégrant cette dernière fonctionnalité. D'autres applications de transport et transit donnaient déjà aux utilisateurs la possibilité de choisir parmi plusieurs combinaisons de modes de transports. Citymapper permet ainsi de combiner les modes de transports, y compris Uber, les trottinettes électriques Lime, les vélos de ville, Kickscooter et le TER.

Mais l'application ne fonctionne que dans certaines grandes villes, et le nouveau service de Google Maps sera donc probablement très bien accueilli dans les zones qui n'étaient pas couvertes par ses concurrents.

Sources : Neowin, Google Blog.
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top