Insolite : Twitter, un outil pour apprendre à lire et à écrire ?

0
03894986-photo-twitter-mac-logo-mikeklo.jpg
Jean-Roch Masson, enseignant à l'école La providence, à Dunkerque, utilise Twitter pour faciliter l'apprentissage des élèves à la lecture et à l'écriture. Et il n'est pas le seul.

Pour Jean-Roch Masson, de l'école La providence, à Dunkerque, l'initiative remonte à 2007, rapporte La Voix du Nord, même si elle n'a vraiment décollé qu'en 2009. Aujourd'hui, on dénombre « 28 utilisations passées ou en cours dans des classes à l'école primaire » selon http://twittclasses.posterous.com/, indique Europe 1.

Mais que tweetent donc ces écoliers ? A l'école La providence, les élèves de CP de Jean-Roch Masson rédigent un tweet par jour, «  sur toutes sortes de sujets », précise La Voix du Nord. L'an dernier, les élèves ont notamment « échangé des énigmes mathématiques et des devinettes, joué des parties d'échecs ou raconté la vie de leur école à d'autres « Twittclasses » de primaire », complète Europe1.

En quoi l'utilisation de Twitter peut-elle aider à enseigner la lecture et l'écriture ? Le « tweet du jour » est utile aux élèves pour assimiler l'orthographe et la grammaire : avant d'être publié, chaque tweet doit en effet être corrigé, ce qui permet à l'élève de prêter attention au processus d'écriture.

Cet outil « motive et désinhibe les élèves » indique en outre le professeur des écoles. Une stimulation qui s'explique par l'interactivité étant donné que Twitter permet aux enfants de communiquer avec l'extérieur. « Ce qui a fonctionné, c'est que les enfants se sont sentis lus », explique le professeur.

Via Twitter, les élèves apprennent aussi le travail en équipe : la rédaction du « tweet du jour » constitue en effet un rituel bien organisé, pour lequel plusieurs groupes d'enfants (« écrivains », « rédacteurs » et « copistes ») sont mis en place chaque jour.

A noter, enfin, que Twitter agit comme un microcosme d'Internet, dont l'usage éveille les écoliers aux précautions à prendre sur le web en général : un code de conduite a été mis en place et l'éducation des parents non initiés est également assurée.

Si la question de l'utilisation de Twitter dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture avait été abordée au Journal Télévisé de France 2 du 29 janvier 2011, elle était alors présentée comme « marginale ». Une pratique marginale qui semble aujourd'hui gagner en notoriété puisque, au cours de l'année 2011, un conseiller TICE (Technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement) envoyé par le ministère a rendu visite à Jean-Roch Masson, rapporte Europe 1. Affaire à suivre ?
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page