Google veut répondre aux questions des internautes avant qu'ils ne les posent

28 novembre 2012 à 15h24
0
Google teste un système destiné à répondre aux questions que les internautes et mobinautes sont susceptibles de se poser... avant qu'ils ne se les posent ! Un système pour le moment expérimenté auprès d'un petit nombre d'utilisateurs, qui prend notamment en compte la géolocalisation.

00FA000005105912-photo-logo-google-search.jpg
Tom Simonite, du site Technology Review, explique avoir été démarché par Google de manière plutôt étonnante : « Pendant trois jours, le mois dernier, à huit reprises chaque jour à des moments différents, mon téléphone a sonné et Google demandait alors "Qu'est-ce que vous avez voulu savoir récemment ?" » explique le journaliste. La démarche de Google, basée sur 150 testeurs effectuant une routine quotidienne, visait à comprendre les besoins cachés des utilisateurs pour mieux répondre à des questions qu'ils ne se posent pas - où dont la réponse n'est pas suffisamment importante à leurs yeux pour qu'ils lancent une recherche sur leur téléphone.

La démarche de Google est encore à affiner mais, pour l'heure, elle passe par le mobile, notamment par la géolocalisation. Parmi les questions posées par Simonite se trouvait celle liée à la longueur de la file d'attente des gens désireux d'acheter un sandwich dans le supermarché de son quartier, lors de la pause de midi. Ce type d'information pourrait être donné lorsqu'un utilisateur passe à côté d'un magasin, par exemple : elle nécessiterait néanmoins une démarche d'information de la part du commerçant, mais pourrait avoir un impact sur la fréquentation du lieu.

Mais Google vise clairement plus loin, même si l'entreprise n'est pas encore prête à véritablement en dire plus. « Nous avons souvent dit que le moteur de recherche parfait donnera à l'utilisateur exactement ce qu'il veut au bon moment, sans qu'il ait forcément à le demander » explique Jon Wiley, un responsable de l'expérience utilisateur chez Google. L'arrivée prochaine des Google Glass, qui exploitent la réalité augmentée et connectée, est une piste intéressante pour exploiter ce type d'idée. A noter également que la firme de Mountain View propose déjà de l'information contextuelle en temps réel avec Google Now, une fonction intégrée à Jelly Bean.

Il faudra sans doute encore quelques années avant que Google puisse anticiper concrètement les besoins des internautes et des mobinautes, mais l'entreprise y travaille déjà : reste à savoir quelle forme le résultat prendra, et dans quelle mesure cela touchera l'utilisateur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top