Et si Facebook diffusait la Ligue 1 pour le compte de Mediapro (Telefoot) ?

24 juillet 2020 à 12h47
0
Facebook, bientôt distributeur de la Ligue 1 ? (© Pixabay)

Le réseau social aurait conclu un accord avec le groupe Mediapro pour distribuer la chaîne Telefoot, qui diffusera les rencontres du championnat dès cet été, selon L'Équipe.

Alors que la Ligue 1 édition 2020-2021 est censée débuter le dimanche 23 août prochain, L'Équipe a révélé une information qui pourrait bien secouer la planète football et mettre un coup de pied dans la fourmilière des diffuseurs traditionnels des matchs de football : les chaînes de télévision. Facebook aurait en effet été choisi par Mediapro pour diffuser les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 dès cet été.

Un accord de distribution potentiellement scellé entre le géant des réseaux sociaux et Mediapro ?

Un accord de diffusion aurait été trouvé entre Facebook et Mediapro au sujet de la distribution de Telefoot, la chaîne spécialement créée par le géant espagnol pour diffuser les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2, après l'acquisition des lots 1, 2 et 4 pour 780 millions d'euros, acquisition qui lui permettra notamment de retransmettre 8 des 10 rencontres de Ligue 1 sur chaque journée, dont celle du dimanche soir, la plus suivie, et ce dès cet été.

Si un tel accord venait à être entériné de façon définitive et officielle, cela serait tout simplement inédit, mais pas si surprenant. Jaume Roures, le fondateur de Mediapro, n'avait pas caché son désir de discuter avec « Facebook, Amazon ou Apple en plus des distributeurs traditionnels ». À l'époque, on ignorait encore comment aller se nommer la chaîne censée permettre la diffusion des matchs, désormais connue sous le nom de Telefoot.

Le groupe audiovisuel espagnol, qui avait vu son incursion dans les droits TV italiens avorter en 2018, avait jeté son dévolu sur les droits de diffusion de la Ligue 1 quelques mois après son échec seulement.

À un mois du coup d'envoi du championnat, rien n'est encore arrêté

Malgré ce rapprochement avec le roi des réseaux sociaux Facebook, Mediapro n'entendrait pour autant pas laisser tomber ses discussions avec ce que nous appelions un plus tôt dans cet article les « diffuseurs traditionnels ». Le groupe souhaiterait que Telefoot soit accessible sur les box des opérateurs, avec lesquels les discussions se poursuivent.

Mediapro négocierait notamment avec SFR, qui détient déjà les droits de la prestigieuse Ligue des champions pour la saison 2020-2021. L'idée, pour les deux entreprises, serait de permettre à SFR la diffusion de Telefoot, en l'échange d'une diffusion de certaines rencontres de la compétition européenne sur le réseau social.

Facebook, qui revendique avoir une base de 37 millions d'utilisateurs, bousculerait les codes en permettant la diffusion de matchs de Ligue 1 et de Ligue 2. Et surtout, le football pourrait toucher beaucoup, beaucoup plus de monde, notamment le jeune public, de moins en moins friand de télévision. Par le passé, le service vidéo Facebook Watch a notamment accueilli certains événements sportifs, notamment dans le basket-ball, le baseball et aussi le football.

Mais ce qui inquiète aujourd'hui, c'est le manque cruel d'informations (si ce n'est qu'un abonnement à la chaîne Telefoot devrait coûter 25 euros par mois, seulement pour la Ligue 1) autour de la diffusion des deux championnats de France professionnels. À un mois de leur lancement, c'est toujours le flou qui domine.

Source : L'Équipe

6
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
scroll top