Pourquoi Facebook va devoir payer 265 millions d'euros à l'Irlande

29 novembre 2022 à 11h03
5
© Barefoot Communications/Unsplash
© Barefoot Communications/Unsplash

L’agence de protection des données irlandaise (DPC) vient d’infliger une amende de 265 millions d’euros à Meta, qui a déjà été condamnée à débourser plusieurs millions dans des affaires similaires cette année.

L’année dernière, une immense fuite de données sur Facebook était mise au jour. Elle a mené à la publication des informations personnelles de 533 millions d’utilisateurs du réseau social, dont environ 20 millions de Français, sur un forum de hackers. Ces dernières comprenaient leur nom complet, leur numéro de téléphone, ainsi que leur lieu et date de naissance.

Violation du RGPD

Les données ont été récoltées entre 2018 et 2019. Cette même année, Facebook a corrigé une vulnérabilité exploitée par les hackers, celle-ci avait déjà été impliquée dans une autre fuite d’informations personnelles.

La DPC a commencé son enquête à l’encontre du réseau social peu après que l’incident a été rapporté dans les médias en avril 2021. L’agence a cherché à déterminer si la plateforme avait violé le Règlement sur la protection des données (RGPD), législation entrée en vigueur en 2018 dont l’objectif est de protéger les données personnelles des citoyens européens. L’investigation a mené à une amende de 265 millions d’euros pour Meta.

« Nous avons apporté des modifications à nos systèmes pendant la période en question, notamment en supprimant la possibilité d'exploiter nos fonctionnalités de cette manière en utilisant des numéros de téléphone. Le scraping de données non autorisé est inacceptable et contraire à nos règles et nous continuerons à travailler avec nos pairs sur ce défi industriel. Nous examinons cette décision avec attention », a déclaré un porte-parole du géant américain.

Meta doit mettre la main à la poche

En un peu plus d’un an, l’agence irlandaise a infligé quasiment 1 milliard d’euros d’amende à l’entreprise de Mark Zuckerberg. WhatsApp a été contrainte de débourser 225 millions d’euros en septembre 2021 pour violation du RGPD, tandis qu’au mois de mars dernier, la DPC a condamné à Meta une amende de 17 millions d’euros pour mauvaise tenue de dossiers en rapport avec une série de violations de données en 2018, ayant exposé les informations de près de 30 millions d'utilisateurs de Facebook.

Plus récemment, la firme a reçu une amende record de 405 millions d’euros pour ne pas avoir protégé les données personnelles des adolescents sur Instagram. Meta s’attendait à ces différentes sanctions : au mois de décembre 2021, on apprenait que l’entreprise avait provisionné un budget « amendes » en prévision de la nouvelle réglementation irlandaise sur les données personnelles.

Source : The Verge

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (5)

dredd
C’est quand même assez ironique d’avoir l’Irlande qui inflige des amendes à Meta pour des violation RGPD et qui de l’autre a refusé pendant des années de perçevoir l’impôt de ce même Meta et continue à faire du dumping financier malgré les condamnations.<br /> Une si belle relation de confiance entre l’Irlande et Meta, ça fait chaud au coeur
SPH
Tant qu’une amende sera inférieur au prix de ce que ça rapporte, les fraudes continueront…
ABC
265 millions d’euros d’amende pour un pays qui compte 5 millions d’habitants (combien sur Facebook ?). Pas sûr que Meta y trouve son compte… et c’est tant mieux.
ultrabill
533 millions d’utilisateurs, 265 millions d’euros. Aux yeux de la justice Irlandaise un individu vaut 50 centimes.
gemini7
Meta grosse valise de billets, là, dans la machine à compter, et pas de discussion, face de bouc, ou on te refait un 2ᵉ procès, non mais. ^^
Voir tous les messages sur le forum