Etude : avoir trop "d'amis" sur Facebook favoriserait le stress

17 février 2011 à 15h08
0
00654638-photo-facebook-ads-vignette.jpg
Selon une récente étude menée par des psychologues de l'université d'Edinburgh Napier, le stress lié au réseau social Facebook augmenterait en fonction du nombre d'amis liés au profil du membre.

Les chercheurs écossais qui ont réalisé l'étude ont interrogé 200 étudiants sur leurs pratiques du réseau social, et ont constaté que, pour beaucoup, il y avait plus d'effets négatifs que d'effets positifs à rester en contact avec leurs proches par l'intermédiaire de Facebook.

« Les résultats mettent en lumière un certain nombre de paradoxes » souligne le docteur Kathy Charles, qui a dirigé l'étude. « Par exemple, s'il y a bel et bien une grande pression pour être sur Facebook, il y a également une ambivalence considérable concernant les avantages pour l'utilisateur ».

L'étude démontre ainsi que 12% des personnes interrogées ressentent une certaine anxiété vis-à-vis de Facebook : ces derniers ont, en moyenne, 117 « amis ». Les 88% restant ne sont pas anxieux, et ont en moyenne 75 « amis ». Dans un autre ordre d'idée, 32% avouent ressentir gène et culpabilité lorsqu'ils refusent une demande d'amitié sur le réseau social, 63% retardent le moment de la validation et 10% expliquent ne pas aimer recevoir de nouvelles demandes.

« Une majorité écrasante des personnes interrogées ont déclaré que la meilleure chose concernant Facebook est le fait de rester en contact, souvent sans avoir besoin de donner aucune explication » explique Kathy Charles. « Mais un grand nombre a également déclaré craindre de rater d'importantes informations sociales concernant leurs contacts s'ils quittaient le site ».

Facebook, nouvelle source de pression sociale ? Avec près de 600 millions de membres, le site semble aujourd'hui être un incontournable pour une grande partie des internautes, qui rentrent dans la danse pour échapper aux pressions et « garder le contact » avec l'entourage, quitte à se stresser à ce sujet. La nécessité de poster des informations divertissantes ou de jongler avec les différents types de contact sont également cités comme étant vecteur de stress, tout comme le sentiment de paranoïa ou la jalousie que peut provoquer « le mode de vie des autres » conclut l'étude.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top