Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Bastien Contreras Contributeur
17 octobre 2019 à 12h02
0
Site pédophile Welcome to Video fermé
© National Crime Agency

L'étroite coopération des services de police de plusieurs pays a permis de fermer un site du dark web hébergeant des centaines de milliers de vidéos pédophiles. L'opération, la plus importante jamais réalisée dans ce domaine, a également conduit au démantèlement du réseau et à l'arrestation de plus de 300 personnes dans 38 pays.

On préfère vous prévenir tout de suite : les éléments évoqués dans la suite de cet article sont sensibles, et parfois véritablement répugnants. Il est en effet question de pédophilie, avec la fermeture du site Welcome to Video.

250 000 vidéos à caractère pédophile

Présente sur le dark web, la plateforme rassemblait environ 250 000 vidéos d'abus sexuels sur des enfants, parfois très jeunes. Les contenus, disponibles à la vente et qui pouvaient être payés en bitcoins, auraient été téléchargés plus d'un million de fois. Il s'agirait du plus gros site de commerce de vidéos pédophiles jamais découvert.


Mais il n'était justement pas aisé de le repérer, puisqu'il était dissimulé sur le dark web. Pour la police, l'histoire a débuté en 2017 au Royaume-Uni. Matthew Falder, docteur en géophysique, est alors arrêté par les forces de l'ordre et finalement reconnu coupable de 137 infractions, dont l'incitation au viol d'enfants et le partage de vidéos d'une agression sexuelle d'un nouveau-né. C'est dans le cadre de cette investigation que les enquêteurs ont découvert Welcome to Video.

Géré depuis la Corée du Sud

Grâce au travail conjoint des forces de police du Royaume-Uni, des États-Unis, de l'Allemagne et de la Corée du Sud, le site a finalement été démantelé. Sa page d'accueil a désormais été remplacée par un message relatif à cette action. D'après le ministère américain de la justice, l'opération a permis de « sauver au moins 23 mineurs », victimes d'agressions sexuelles, relayées sur la plateforme.


Le gérant du site, un Sud-Coréen de 23 ans, a été inculpé aux États-Unis. Mais il n'est pas le seul à avoir reçu la visite des autorités. Au total, 337 individus ont été arrêtés dans 38 pays, dont la France, grâce à la coopération des forces de l'ordre de ces États. Au Royaume-Uni, sept personnes ont déjà été condamnées, et de nombreuses autres devraient suivre.

Source : Le Monde
Modifié le 17/10/2019 à 12h20
36 réponses
26 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top