Le FBI arrête 80 cybercriminels qui escroquaient leurs victimes par mail

Alexandre Boero Contributeur
26 août 2019 à 21h19
0
cybercrime

Les pirates arrêtés par les autorités américaines avaient récolté plusieurs millions de dollars, en menant une escroquerie massive par mail.

C'est un véritable réseau que le FBI annonce avoir fait tomber. Jeudi, le ministère de la Justice américain a déclaré avoir inculpé pas moins de 80 personnes, arrêtées pour avoir participé à une escroquerie massive par email et accusées de fraude, de vol d'identité et de blanchiment d'argent.

Les hackers pirataient les messageries électroniques personnelles des victimes


Pour mener à bien leur gigantesque opération, les pirates ont utilisé des techniques d'usurpation d'identité et ont procédé à des attaques de phishing, extrêmement répandues, pour pirater des comptes de messagerie électronique. Après avoir fait tomber leurs victimes dans le piège, les cybercriminels leur réclamaient une certaine somme d'argent.


Long de plus de 145 pages, l'acte d'accusation produit par la justice californienne fait état d'une véritable organisation. Les hackers sont parvenus à amasser un butin estimé à plusieurs millions de dollars.

Le Nigeria, source de cybercriminels aux techniques de plus en plus sophistiquées


Comme nous l'indique Proofpoint, la plupart des individus soupçonnés par les autorités d'outre-Atlantique sont installés au Nigeria, un pays où les pirates n'étaient pas connus pour la sophistication de leurs attaques il y a encore quelques années, mais qui auraient, avec le temps, récolté près d'un demi-milliard de dollars grâces à celles-ci. Les cybercriminels auraient ainsi réinvesti une partie de l'argent illégalement rapatrié dans le développement d'approches, manifestement plus sophistiquées.

« Aujourd'hui, nous avons franchi une étape majeure pour perturber les réseaux criminels qui utilisent des stratagèmes, des escroqueries romantiques et d'autres fraudes pour atteindre les victimes, a déclaré l'avocat Nicola Hanna. Cet acte d'accusation envoie un message selon lequel nous identifierons les auteurs - peu importe leur lieu de résidence - et arrêterons le flux de gains acquis illégalement ».

On ignore pour l'heure si les États-Unis demanderont l'extradition des ressortissants nigérians aux USA, mais un traité, signé par les deux nations, l'autorise.

Source : Communiqué
16 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top