Taxé de racisme envers les Asiatiques, Snapchat supprime un de ses filtres

11 août 2016 à 15h29
0
Accusé de faire preuve de racisme envers les Asiatiques, Snapchat a dû une nouvelle fois supprimer en urgence un de ses filtres. La société assure qu'elle ne pensait pas à mal.

Une partie du succès de Snapchat repose sur l'intégration de filtres qui permettent à l'utilisateur de se grimer virtuellement avant de de se prendre en photo et de partager avec ses contacts. Le réseau social inaugure régulièrement de nouveaux filtres afin de maintenir le niveau d'intérêt mais commet de temps à autres des erreurs d'appréciation.

Cette semaine, Snapchat a inauguré un filtre inédit qui confère à l'internaute un visage légèrement déformé, avec des pommettes saillantes, des yeux mi-clos accentués comme s'ils étaient bridés et des dents de devant légèrement proéminentes.

Cette intégration a rapidement suscité de nombreux messages critiques sur d'autres réseaux sociaux, taxant Snapchat de racisme au motif que le filtre repose sur tous les clichés caricaturaux associés au physique asiatique.

08521720-photo-tweet-snapchat-filtre-asiatique.jpg

Sur Twitter, de nombreux messages soulignent le stéréotype

Snapchat a rapidement réagi en expliquant à la presse américaine que ce filtre se voulait plutôt une forme d'allusion à l'animation asiatique et qu'il ne fallait bien évidemment pas y voir le moindre racisme, et l'a dans le même temps supprimé de son application. C'est la deuxième fois que le réseau social est confronté à un problème de ce type. En début d'année, un filtre Bob Marley qui affublait l'utilisateur d'un visage noir et de dreadlocks avait lui aussi déclenché une levée de bouclier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top