La CIA aussi scruterait les transferts financiers internationaux des particuliers

15 novembre 2013 à 15h55
0
Après les scandales suscités par les révélations autour du programme Prism et de la NSA, c'est désormais au tour de la CIA de se trouver désormais au centre du viseur. L'agence collecterait ainsi de nombreuses données relatives aux échanges d'argent réalisés entre particuliers.

00FA000003865922-photo-cia-logo.jpg
La CIA collecterait nombre d'informations concernant les transferts d'argent internationaux réalisés par des particuliers. Certaines sociétés comme Western Union seraient particulièrement visées par ce programme concernant les échanges à l'intérieur mais également en dehors des Etats-Unis. Là encore, l'argument légal serait le même que celui utilisé pour le programme Prism, à savoir le recours au Patriot Act ainsi qu'à la Foreign Intelligence Surveillance Court.

Selon le New York Times, de nombreux anciens agents auraient confirmé l'existence de ce programme permettant de retracer le parcours de l'argent entre certaines personnes. Les éléments de celui-ci seraient d'ailleurs classés et la CIA souhaiterait d'ailleurs rester discrète sur ses agissements.

Toujours est-il que la CIA constituerait une base de données au sujet de millions d'utilisateurs américains et d'autres nationalités. Les informations collectées ne concerneraient d'ailleurs pas seulement les transferts d'argent mais également les numéros de sécurité sociale.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Europe donne son feu vert pour l'usage de la 3G et de la 4G dans les avions
Samsung Galaxy S4 Advance : une version plus puissante avec 4G à 150 Mb/s chez Orange
Au nom du Fair use, Google books pourra continuer la numérisation de livres
Portrait : 1001 Menus offre de la visibilité aux restaurateurs
Acer lance un C720 Chromebook encore moins cher
Camsports Evo Pro 2 : une caméra embarquée légère et abordable
Le marché de la musique remonte, même les CD
Apple met à jour iOS 7 mais aussi iOS 6 pour FaceTime
AppDays : Appsfire veut tuer la bannière sur les applications
Livre électronique : la TVA à taux réduit uniquement pour les fichiers sans DRM
Haut de page