Perquisition chez PRQ, l'hébergeur de Wikileaks

0
Selon la presse suédoise, la police a organisé une perquisition dans les locaux de l'un des hébergeurs de Wikileaks. Les motifs de cette descente chez l'hébergeur fondé par les créateurs de The Pirate Bay ne sont pas encore connus.

00FA000003830300-photo-wikileaks.jpg
Le quotidien suédois nyheter24.se affirme que la police a réalisé hier une perquisition dans les locaux de l'hébergeur PRQ. Pas moins de quatre serveurs auraient ainsi été saisis par les autorités du pays dans le cadre d'une enquête dont les motifs ne sont pas encore connus. Toujours est-il que si The pirate Bay n'utilise plus les services de cet hébergeur, Wikileaks y a encore recours.

Pour motiver leur intervention, le site précise ainsi que les autorités ont fait référence à « des forums pour les pédophiles, des sites sur des rebelles tchétchènes et des sites de partage de fichiers ». Toutefois, aucune piste ne peut encore être privilégiée, précise PRQ.

Le responsable ajoute également que la récente panne qu'a connu The Pirate Bay ne pouvait pas être imputée à cette perquisition. Il s'agirait en fait d'un simple problème d'alimentation en énergie. Pour l'instant, l'accès au portail n'est pas totalement restauré mais il pourrait l'être dans les prochaines heures.

Enfin, en ce qui concerne Wikileaks, la plateforme utilise plusieurs hébergeurs et des sites miroirs reprennent les informations publiées sur le site.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page