Carol Bartz quitte le conseil d'administration de Yahoo

12 septembre 2011 à 10h38
0
00C8000001861928-photo-carol-bartz-hd.jpg
Après son éviction de la tête de l'exécutif chez Yahoo dans des circonstances difficiles, la décision de Carol Bartz de rester au conseil d'administration du groupe semblait difficilement tenable. L'ancienne PDG en a-t-elle pris conscience ou a-t-elle été poussée vers la sortie ? Toujours est-il qu'elle quitte aussi son poste d'administratrice.

Difficile de rester dans un conseil d'administration que l'on a qualifié de « pire conseil d'administration du pays, rempli d'incompétents. » C'est pourtant ce à quoi Carol Bartz, ancienne PDG de Yahoo, semblait s'être résignée, après son licenciement de la tête du groupe par téléphone.

Ce week-end, un nouveau revirement a eu lieu. Le conseil d'administration de Yahoo a annoncé dans un communiqué que l'ex-numéro 1 du groupe démissionnait aussi de son poste de directrice, et coupait ainsi tout lien avec Yahoo : « Le 9 septembre 2011, Carol Bartz a démissionné du conseil d'administration de Yahoo, une décision qui prend effet immédiatement. »

A-t-elle démissionné, ou a-t-elle été poussée vers la sortie ? Si la seconde option parait la plus probable, rien n'a été confirmé, ni par Yahoo, ni par l'intéressée. L'affaire reste à suivre, Carol Bartz devant normalement empocher 10 millions de dollars pour son départ. Mais, comme le rapporte SAI, cette compensation est liée à une clause de non-dénigrement, qui pourrait pousser les administrateurs de Yahoo à lui refuser sa prime de départ, ouvrant ainsi la voie à un divorce encore plus difficile.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sondage : Facebook, plus important que d'avoir des toilettes qui fonctionnent ?
Internet social : quels prix pour quels financements ? (màj)
Un nouveau cycle de développement pour Ubuntu ?
Pas de critiques pour le prochain Patch Tuesday de septembre
Amazon travaillerait sur un abonnement ebook en marge de sa nouvelle tablette
Twitter attaque Twittad pour une marque comportant
De nouveaux sites sont victimes de défaceurs
La mort de Steve Jobs faussement annoncée sur Twitter
Microsoft : donnez une seconde chance à Hotmail
Google vs. Oracle : Larry Page et Larry Ellison devront négocier en personne
Haut de page