La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force

32
alien.png
(Crédits : Pixabay)

Un événement Facebook propose de pénétrer dans la célèbre Zone 51. Sauf que l'US Air Force a d'ores et déjà prévenu les nombreux participants prétendus en leur indiquant les risques encourus.

Pour beaucoup, l'existence des extraterrestres ne fait pas de doute. Alors même si on hésite entre le délire absolu et la démarche fanatique, force est de constater qu'un événement Facebook a récemment fait son apparition, invitant les utilisateurs à un rendez-vous particulier, qui n'est pas sans danger : envahir la Zone 51 pour enfin voir et prouver l'existence des extraterrestres. Mais l'armée américaine ne l'entend pas de cette oreille.

Un buzz impressionnant et inattendu

À vos agendas ! L'événement Facebook fixe le rendez-vous dans le Nevada, sur la Zone 51, pour le vendredi 20 septembre, histoire de s'offrir un petit trip sympa le week-end. Le but clairement affiché de l'event est de se frayer un chemin pour réussir à pénétrer dans la zone qui passionne les cinéastes depuis des décennies et qui constitue l'un des endroits les plus secrets de la planète, où ont lieu des essais d'avions et d'armes.

Le plus étonnant, c'est la ferveur que suscite un tel événement. 1,3 million d'internautes ont en effet déclaré vouloir participer à la campagne. L'enthousiasme est tel qu'une boutique en ligne est apparue, sur laquelle on peut retrouver des t-shirts dédiés à l'événement. S'il est évidemment impensable qu'autant d'individus se massent autour des 1,2 million d'hectares de la base militaire, il n'est pas impossible que certains aficionados de SF ou chasseurs d'OVNIS décident de se présenter au rendez-vous.

alien-zone-51.jpg
La Zone 51, lieu de tous les fantasmes (Crédits : Pixabay)

L'armée US peut utiliser la force

L'US Air Force, qui se doit de prendre toute menace potentielle - même farfelue - au sérieux, a été contrainte de réagir. « La Zone 51 est un espace d'entraînement ouvert pour l'armée de l'air américaine, et nous décourageons toutes les personnes voulant essayer d'entrer dans la zone où nous entraînons les forces armées américaines », a précisé un porte-parole de l'armée.

Cette recommandation pourrait d'autant plus se révéler dissuasive qu'il est strictement interdit de pénétrer dans une zone militaire de haute sécurité. Outre de classiques amendes, l'armée est en effet autorisée à faire usage de la force et à ouvrir le feu si un danger menace les lieux, quitte à blesser mortellement un individu. À moins que la menace d'une riposte physique ne conforte les plus téméraires à partir à la chasse aux aliens.

Source : The Washington Post
Modifié le 17/07/2019 à 09h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
32
21
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Instagram victime d'une nouvelle panne mardi soir, sur iOS
Skoda Citigo e IV : tout ce que l’on sait de la mini-citadine électrique tchèque
Epic Game soutient le développement de Blender à hauteur de 1,2 millions de dollars
Les capteurs Xbox Kinect utilisés comme caméras de surveillance dans un aéroport
Le collectif NoFakeScience lance un appel pour réconcilier scientifiques et journalistes
Mercedes partage son approche sonore pour les véhicules électriques en vidéo
Un fan réunit les photos et vidéos publiées par Apple depuis ses début sur Google Drive
Office 365 banni des écoles en Allemagne... pour non respect du RGPD
L'Écosse est capable de générer deux fois la consommation des ménages en énergie éolienne
Le rachat de Symantec par Broadcom serait au point mort
Haut de page