Ne dites plus "livre électronique" mais liseuse

04 avril 2012 à 15h45
0
La liste des termes exacts à utiliser lorsque l'on parle de livres numériques ou autres liseuses vient d'être publiée au Journal Officiel. Le terme « livre électronique » est ainsi à proscrire.

Excès de précision ? Peut-être pas. Le Journal officiel a publié ce 4 avril le détail des termes qu'il convient d'utiliser pour parler de livres numériques. La « liseuse » est ainsi clairement préférée au « livre électronique » pourtant officialisé au Journal officiel du 18 janvier 2005.

La liseuse peut donc être définie comme un « appareil portable doté d'un écran et destiné au stockage et à la lecture des livres numériques ou des périodiques ». Son équivalent étranger s'avère ainsi être l'e-book reader, l'e-reader ou tout simplement le reader.

Quant à l'acception du terme livre numérique, elle regroupe une définition plutôt large puisqu'elle englobe tout : « ouvrage édité et diffusé sous forme numérique, destiné à être lu sur un écran ». Ainsi, un ouvrage initialement édité en version physique puis numérisé peut également être dénommé « livre numérique ». Par contre, l'utilisation du terme « livre électronique » n'est pas recommandée.

015E000005081252-photo-sans-titre-1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! confirme une nouvelle vague de licenciements à venir
Année bissextile : certains GPS TomTom victimes d'un bug
Le carnet d'adresses de Gmail s'invite dans Google+
earHero : écouter de la musique sans s'isoler de son environnement
Geekget Episode 33 spécial corruption : les cadeaux des agences de presse !
Relation client : SugarCRM lève 33 millions de dollars
Microsoft publie l'utilitaire Bing Desktop en bêta
Completel perd son procès contre France Télécom
Google Art Project  : 30 000 oeuvres d'art virtuellement accessibles
Dropbox double l'espace disque des parrainages
Haut de page