La start-up française Konyks transforme les volets électriques en volets intelligents

07 juin 2019 à 20h44
0
Konyks Vollo volets connectés
© Konyks

Piloter ses volets à l'aide de son smartphone ou à la voix, c'est possible en faisant appel à des équipements nativement connectés. Et pour ceux qui ne le sont pas ? La start-up Konyks propose de les rendre intelligents, à l'aide d'un boîtier à installer rapidement chez soi.

Konyks est une jeune entreprise française, spécialisée dans la maison connectée. Avec ses produits, elle vise à permettre à ses utilisateurs de piloter tous leurs équipements à domicile, avec leur smartphone ou leur voix.

Un boîtier à placer sur le mur

Sa dernière création porte le nom de Vollo et s'attaque à un problème des temps modernes : « Je suis dans mon canapé, je veux regarder un film et le soleil tape sur ma fenêtre : il faut que je me lève pour aller fermer le volet » Si la flemme est votre alliée, rassurez-vous : Konyks vous permet de rester vautré(e) devant votre écran. La start-up vous propose en effet de rendre vos volets connectés.

Un prérequis toutefois : il faut posséder un volet électrique. Vollo n'est pas (encore ?) capable de piloter à distance un dispositif à manivelle. Il s'agit d'un petit interrupteur prévu pour remplacer le boîtier électrique présent sur le mur, généralement à proximité du volet. Après installation, il peut, dans un premier temps, faire office de commande manuelle, à l'aide de ses touches tactiles.

Automatiser l'ouverture et la fermeture du volet

Le véritable progrès intervient cependant lorsque l'on connecte l'appareil au WiFi, chez soi. Dans ce cas, le volet électrique devient pilotable depuis l'application Konyks, et ce, même depuis l'extérieur. De plus, grâce à une compatibilité avec Google Assistant et Amazon Alexa, il est également possible de contrôler le dispositif à la voix.

Par ailleurs, le volet peut devenir « intelligent », lorsqu'on paramètre des scénarios dans l'application mobile. Par exemple, vous pouvez le configurer pour qu'il s'ouvre à la tombée de la nuit et qu'il se ferme au lever du soleil, pour éviter toute lumière du jour.

Vollo sera disponible à partir de juillet prochain, au prix de 39,90 euros.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 10/06/2019 à 16h09
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
scroll top