Counter-Strike : la France accueillera le premier Major de son histoire en 2023

12 septembre 2022 à 15h25
0
BLAST Premier © Joao Ferreira
BLAST Premier (© Joao Ferreira)

Le gaming sera à l'honneur l'an prochain à Paris, qui accueillera au mois de mai un Major Counter-Strike qui réunira dans la capitale les meilleures équipes mondiales.

Il était temps, peuvent se dire les amoureux de Counter-Strike: Global Offensive. En 2023, avec la date du 21 mai à cocher sur votre prochain calendrier, Paris verra se tenir pour la première fois en France l'un des rendez-vous phares du calendrier e-sport : un BLAST TV MAJOR Counter Strike à l'Accor Arena. L'organisation de cette compétition a été encouragée puis saluée par le président de la République lui-même, Emmanuel Macron.

CS:GO : valeur sûre et gros cash prize

10 ans après sa sortie, le dernier opus de Counter-Strike reste au sommet, porté notamment par son impressionnante communauté de 35 millions de joueurs.

Alors forcément, pour la France, accueillir un Major est un véritable événement. Un cash prize de 1,25 million de dollars est annoncé par Valve. L'éditeur américain du jeu a d'ailleurs précisé confier, là aussi pour la première fois, l'organisation de la compétition à la société Blast.

L'entreprise danoise, connue pour avoir déjà organisé des tournois, émissions et autres contenus autour de jeux tels FIFA 2022, Fortnite, DOTA 2 ou encore Counter-Strike, fera de sa plateforme en ligne BLAST.tv la plaque tournante de l'événement.

Blast veut faire le show, Emmanuel Macron salue la nouvelle

Pour l'occasion, Blast promet d'organiser un show démesuré, avec l'intention de séduire les Français, mais pas que. « L'année prochaine marquera le dixième anniversaire des Majors et nous sommes convaincus de marquer cette occasion en proposant aux fans de CS:GO le plus grand Major jamais organisé », s'enthousiasme le président-directeur général de Blast, Robbie Douek. Le géant français des médias, du divertissement et du gaming, Webedia, s'associera à l'événement pour le faire rayonner un maximum dans l'Hexagone.

La Suède, les États-Unis ou la Pologne font partie des rares pays à avoir accueilli des Majors de CS:GO. Pour la France, ce n'est donc pas une petite victoire. Et que ce soit chez Blast ou jusqu'au plus haut sommet de l'État, on veut absolument valoriser l'événement. Emmanuel Macron ne semble pas loin de s'en attribuer le mérite, lui qui en avril dernier évoquait le crédit d'impôt jeu vidéo, et le financement et les formations destinés à attirer les productions. Une vraie opération séduction à destination du monde du gaming, qui a d'ailleurs été pointée du doigt par certains participants au dernier ZEvent.

« Il s'agit du tout premier Major de Counter-Strike organisé en France (…). Je sais que la nouvelle était attendue par beaucoup ». Le chef de l'État a également évoqué un autre événement, dont il a pu discuter avec ZeratoR, et qui sera organisé l'année suivante, en 2024 : les Trackmania Games. La compétition aura en effet lieu autour des Jeux olympiques, et le président espère favoriser les synergies entre l'olympisme et l'e-sport.

Source : Blast

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Derniers actualités

La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Entre micmacs financiers et idéologiques, que révèlent les messages d'Elon Musk exposés par le procès Twitter ?
Greenpeace investit 1 million de dollars dans une campagne pour changer le Bitcoin
La carte d'identité numérique commence son déploiement sur iOS
David Elbaz, la course aux galaxies les plus lointaines avec le télescope James Webb
Découvrez les nouvelles voix de Google
Après Netflix, le CPF, Ameli... cette nouvelle arnaque par SMS concerne la vignette Crit'air
Le Dyson V8 Extra profite d'une remise à ne pas louper !
Windows 11 : vous avez des problèmes d'imprimante ? C'est
Comment ce cadre d'Apple s'est fait virer à cause d'une blague grossière tirée d'un film
Haut de page