Les draisiennes électriques sont désormais légales, direction les pistes cyclables

18 janvier 2022 à 17h10
13
draisienne © Windgoo
© Windgoo

À mi-chemin entre le vélo et la trottinette électriques, la draisienne est enfin légale. Elle peut rouler, qui plus est, sur les pistes cyclables.

Le décret du 14 janvier 2022 pris par le ministère de l'Intérieur, publié dans le Journal Officiel le lendemain, sonne comme une délivrance pour tous les amateurs de draisiennes électriques. Ces deux-roues, qui séduisent de plus en plus de monde, étaient tout simplement illégaux jusque-là, que ce soit dans la rue ou à la vente. Les voici désormais considérés, du point de vue de la loi, comme des « cyclomobiles légers ».

La draisienne électrique peut enfin rouler en toute liberté, mais à moins de 25 km/h

N'ayez plus peur de sortir votre draisienne du garage ou du balcon. Vous pouvez désormais l'exhiber fièrement dans la rue, oui Madame, oui Monsieur ! Car, « ayé », elle est inscrite au Code de la route. Les usagers et la Fédération des Professionnels de la Micro-mobilité clamaient sa légalisation depuis de longs mois, via la création d'une catégorie de cyclomoteurs légers.

La draisienne électrique, que l'on peut considérer comme une sorte de petit vélo électrique sans pédales, est vue comme un cyclomoteur, et ce, dès lors qu'elle embarque une selle et un moteur. Les fabricants limitent aujourd'hui la vitesse maximale de ces engins à 25 km/h, comme les autres engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) qui rassemblent les trottinettes électriques , les hoverboards, les gyropodes et autres monoroues.

Outre une vitesse bridée à 25 km/h, la puissance du moteur est aussi limitée à 350 W. Et le moteur doit évidemment obligatoirement être électrique. La France rejoint ainsi l'Allemagne, qui fait partie des pays à avoir déjà légalisé la pratique.

Direction les pistes cyclables pour la draisienne électrique, ou la chaussée en ville

Aux yeux de la loi, les cyclomobiles légers constituent une « sous-catégorie des cyclomoteurs », ce qui les exempte d'immatriculation (mais pas d'assurance !). Néanmoins, les distributeurs doivent bien vérifier, eux, que les engins sont homologués. La longueur maximale d'une draisienne électrique ne doit pas dépasser 1,65 m, et son poids doit rester sous les 30 kg à vide, ce qui, en soi, n'est pas un problème, puisque la plupart des modèles pèsent entre 15 et 25 kg.

draisienne Windgoo © draisienne Windgoo
© Windgoo

La draisienne électrique, pour être reconnue ainsi, doit être équipée de deux roues et d'une seule place assise, en étant dépourvue de dispositif qui pourrait faciliter le transport de marchandises. Cochant désormais toutes les cases des EPDM, les draisiennes électriques sont donc officiellement autorisées à circuler sur les pistes cyclables ainsi que sur la chaussée, en ville.

Ces cyclomobiles légers peuvent circuler partout où la vitesse est limitée à 50 km/h, ce qui limite de fait la draisienne à la ville et aux pistes cyclables ou autres voies vertes. Attention toutefois : si vous débridez le moteur de votre engin et que vous dépassez les 25 km/h, que ce soit en ville ou sur les pistes, vous vous exposez à une amende de 1 500 euros et à la confiscation de la draisienne par la police ou la gendarmerie.

Source : Légifrance

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
10
twdmnd
« doit être équipée de deux roues motrices » vous êtes sûrs de votre coup ? De deux roues oui, mais pourquoi motrices ?
syn80
" Aux yeux de la loi, les cyclomobiles légers constituent une « sous-catégorie des cyclomoteurs », ce qui les exempte d’immatriculation (mais pas d’assurance !) "<br /> Non, ce n’est pas parceque ce sont une sous catégorie des cyclomoteurs qu’ils sont dispensés de plaque d’immatriculation, les cyclomoteurs doivent être immatriculés. Les cyclomobiles font exception à leur catégorie.<br /> Les obligations les rapprochent beaucoup plus des EDPM que des cyclomoteurs, on se demande pourquoi les avoir catégorisés ainsi ( ce qui a conduit à ajouter dans le code de la route de multiples exceptions à cette sous-catégorie par rapport à sa catégorie )
AlexLex14
ça a été enlevé, je ne sais même pas pourquoi j’ai écrit deux roues «&nbsp;motrices&nbsp;», merci pour l’attention
AlexLex14
Ce qu’on dit dans l’article, c’est que ce sont uniquement les «&nbsp;cyclomobiles légers&nbsp;» qui sont exemptés d’immatriculation.<br /> Le décret ministériel le précise bien : "Les cyclomobiles légers sont exemptés<br /> d’immatriculation à compter de l’entrée en vigueur du texte"
AlexLex14
syn80:<br /> Les obligations les rapprochent beaucoup plus des EDPM que des cyclomoteurs, on se demande pourquoi les avoir catégorisés ainsi ( ce qui a conduit à ajouter dans le code de la route de multiples exceptions à cette sous-catégorie par rapport à sa catégorie )<br /> C’est clair que ça devient complexe à suivre…
fmj
350W : va monter une cote avec ça !<br /> C’est bien des andouilles de parigots qui ne sont jamais sorti de leur 8eme qui ont pondu cette directive !
zeebix
Vu le nombre d’andouilles de provinciaux que je croise avec une trotinette électrique avec un moteur de 250W, c’est que ça ne dérange pas trop.<br /> Bon ils s’équipent 5 ans après les vilains parisien… Mais bon comme quoi…
galaxyexpress999
Provincial frustré spotted
bmustang
pas trop difficile d’y adapter un panier pour mettre qques courses
syn80
Oui, ce que je pointais c’est la corrélation inexacte de votre formulation. " Aux yeux de la loi, les cyclomobiles légers constituent une « sous-catégorie des cyclomoteurs », ce qui les exempte d’immatriculation<br /> alors que ce n’est pas en tant que sous-catégorie des cyclomoteurs qu’ils sont exemptés de cette plaque (puisque les cyclomoteurs en ont) mais malgré cette catégorisation.<br />
LoloCaumont
C’est vrai qu’avec une trottinette électrique il faut se tenir DEBOUT, c’est encore trop de calories dépensées !
Popoulo
@ZeeBiX : les «&nbsp;provinciaux&nbsp;» qui habitaient les grandes métropoles avant de s’exporter à la campagne ? Surement d’eux qu’il s’agit
pocketalex
A quand le casque obligatoire sur les trotinettes, draisiennes et vélo électriques ???<br /> à 25km/h, et plus encore si la route est en pente, un choc de la tête avec le bitume est très violent
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
Haut de page