Le CNES et EDF à la conquête de la Lune ? D'abord, ils travailleront sur un prototype d'habitat

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
15 novembre 2022 à 17h00
1
© Pexels / Alex Andrews
© Pexels / Alex Andrews

Le groupe EDF et le CNES ont officialisé leur coopération et l'association de leurs compétences respectives autour de la conception d'un habitat lunaire connecté.

Dans le cadre du futur de l'exploration spatiale habitée, le groupe EDF et le Centre national d'études spatiales (CNES) ont annoncé ce mardi 15 novembre avoir engagé une coopération mutuelle pour concevoir un habitat lunaire connecté qui serait sobre en énergie et en données, mais aussi autonome et résilient. Le but est de mettre au point des technologies adaptées à des environnements spatiaux, mais aussi terrestres.

Des travaux de gestion énergétique et numérique d'un habitat lunaire démarrés cette année

Cette collaboration entre un acteur majeur du secteur de l'énergie et un établissement public qui conçoit et met en orbite des satellites ne constitue qu'une première étape. Les deux entités entendent insuffler au projet un esprit de convergence de leurs secteurs respectifs. Le CNES va ainsi mettre à profit ses innovations en matière d'exploration spatiale, quand EDF utilisera ses capacités de pilotage des équipements énergétiques dans l'habitat connecté.

Sur cette année 2022, le CNES et EDF avaient décidé de se concentrer sur la construction d'un programme de travail commun. Désormais, les deux partenaires ont entamé des travaux de gestion énergétique et numérique d'un habitat lunaire. Au menu : des enjeux comme la qualité de l'air, le maintien en condition opérationnelle et autres. Le tout en mettant à disposition leurs moyens d'essais.

Construire un habitat adapté aux contraintes de l'espace

L'an prochain, les sujets de coopération potentielle entre le CNES et le département de recherche et développement d'EDF seront étudiés. L'idée sera alors d'élargir la collaboration et de lancer la phase suivante du projet.

« Œuvrer aux côtés du CNES pour proposer un habitat lunaire "refuge et sécurisé" aux explorateurs de notre satellite est une source d’inspiration et une ambition d’excellence pour les chercheurs d’EDF. Travailler en situation d’extrême contrainte permet de réinventer les services liés à l’habitat et à la protection de ses occupants », a commenté le directeur scientifique de la R&D du groupe EDF, Étienne Brière.

Le CNES, lui, était à la recherche d'un partenaire pouvant symboliser l'excellence industrielle et scientifique française. Le centre veut mettre toutes les chances de son côté pour concevoir et réaliser un tout nouveau type d'habitat connecté adapté aux contraintes (évidentes) de l'espace. Et pourquoi pas envisager, à long terme, une conquête de la Lune qui fait rêver.

« Cette première étape est le point de départ d’une aventure au bénéfice de la science spatiale française et du citoyen », a réagi François Alter, conseiller du P.-D.G. du CNES, au sujet de cette coopération dont nous espérons avoir très vite des nouvelles.

Source : Communiqué de presse

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet