Tour d'horizon des solutions de retouche en ligne

16 septembre 2008 à 14h16
0

Pixenate


Alors que certaines applications s'inspirent de l'apparence de leurs homologues locales (Fauxto par exemple), l'interface de Pixenate évoque plus celle d'un hébergeur gratuit comme en témoigne la disposition des éléments et la présence d'encarts publicitaires. Les opérations se font en deux temps :
1 - Sélection d'une image.
2 - Retouche au moyen des 16 fonctions (auxquelles s'ajoutent 8 effets) visibles depuis la page d'accueil.

Cette première étape se fait soit en sélectionnant une image sur le disque, soit en en saisissant une URL.

00FA000000565384-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg

L'interface de Pixenate


Impressions générales sur les manipulations


D'entrée de jeu, vous devrez utiliser la fonction de zoom pour ramener l'image aux dimensions de la fenêtre. La prévisualisation des modifications se fait ensuite dans une zone de 4 cm sur 4 (que l'on peut déplacer dans l'image), trop réduite pour permettre d'apprécier le dosage de l'effet. Trop souvent donc, il faudra procéder par tâtonnements, d'autant plus gourmands en temps que chaque modification demandera un délai d'enregistrement non négligeable (de plusieurs secondes... à plusieurs minutes si vous travaillez sur un gros fichier).

015E000000565958-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg

Les délais - de chargement, de modification... -, sont un des principaux désagréments du site


D'une façon plus générale, il faut retenir que Pixenate ne permet pas de travailler sur des images de plus de 4 Mo, et que plus l'image est volumineuse et plus les délais de modification deviendront conséquents. On note enfin que les annulations successives sont possibles, de même que la réplication des effets au moyen des touches « Undo » et « Redo ».

Amélioration des couleurs et de la luminosité


Pour les photos dont l'exposition laisse à désirer, l'internaute a le choix entre les outils « Enhance » qui augmente le contraste et « Fill flash » qui augmente la luminosité. Dans les deux cas, la correction est de type automatique, ce qui signifie que l'on ne pourra pas doser l'effet (risque donc de photos trop contrastées ou trop lumineuses à l'arrivée), sachant toutefois qu'une nouvelle pression sur la commande qui nous intéresse permet de renforcer l'effet (ajouter plus de luminosité ou plus de contraste). Un troisième outil remédie en partie à cet inconvénient en permettant d'intervenir de façon sélective sur la luminosité, la saturation, la teinte et le contraste. Malheureusement, la prévisualisation des modifications est insuffisante pour permettre les corrections fines exigées par certaines photos.

00FA000000565977-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg

00FA000000565978-photo-retouche-en-ligne-photo-exemple.jpg
00FA000000565979-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg

Avant / après utilisation de l'outil « Colors », difficile à doser du fait des conditions de prévisualisation


Remise d'aplomb et redimensionnement


Si vous tentez de redresser une image au moyen de l'outil « Rotate », vous vous rendrez compte que la rotation n'est possible que par pas de 90°. La fonction « Spirit Level » permet toutefois d'obtenir un résultat plus subtil au moyen de deux repères que l'on place dans chacune des moitiés de l'image de façon à indiquer le degré d'inclinaison.

015E000000569305-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg
015E000000569304-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg

La fonction « Spirit Level » permet de modifier de façon assez precise l'inclinaison de l'image


Le recadrage se fait soit librement, soit selon l'un des cinq ratios proposés. On regrettera que l'application ne permette pas de tracer une sélection conforme au ratio originel de l'image, ce qui est bien utile en cas de recadrage soigné ! L'option redimensionner est un peu plus subtile en ceci qu'elle permet de conserver le ratio. Pour réduire la taille d'une image dont on ne veut pas modifier les proportions, il suffira d'indiquer la largeur, Pixenate se chargeant de calculer la hauteur.

015E000000569323-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg

Pixenate est dépourvu de fonction de recadrage selon le ratio de l'image


Filtres et autres enrichissements


À première vue absents de l'interface, les filtres sont en fait accessibles après une simple pression sur le lien « Hide fun effects ». Au nombre de huit, ils vous permettront de réaliser des effets de type entrelacement vidéo, lomo et peinture à l'huile, ou encore d'ajouter du texte voire des nuées de flocons à l'image. Peu de rendus « fins » ou vraiment intéressants, mais assez d'effets pour dépanner ou s'amuser un peu.

015E000000569311-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg

Application du filtre « Peinture à l'huile »


Un an après


En un an, ce service qui n'avait reçu qu'un « Moyen » en guise d'appréciation n'a, malgré les apparences, pas évolué. Les seules modifications effectuées concernent l'apparence des outils, les captures ci-dessous étant là pour en témoigner.

015E000000565384-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg
015E000001594506-photo-retouche-en-ligne-pixenate.jpg

Pixenate : un an avant / un an après


Que penser de Pixenate ?


Tout comme l'étape d'upload, celle d'enregistrement à la fin de la retouche demande un peu de temps, l'image devant être téléchargée depuis les serveurs de Pixenate avant d'être enregistrée sur le disque. On notera au passage l'absence d'options pour choisir le format (nécessairement du JPeg) et la compression de l'image. Ces limitations sur lesquelles on termine sont révélatrices de celles de l'application dans son ensemble. Ici, la plupart des outils correspondent à des retouches automatiques, pas toujours adaptées aux corrections souhaitées. Cela ne veut pas dire que vous ne pourrez arriver à des résultats convaincants, juste que les marges de manœuvre sont on ne peut plus réduites et l'ergonomie vraiment en retrait.

Pixenate manque en effet de nombre de ces petits riens qui font la différence, tels que la possibilité de recadrer en respectant le ratio de l'image ou encore de disposer d'un véritable aperçu des modifications. On retiendra en sa faveur sa simplicité et son absence de prétentions : ici, pas d'outils de sélection et de fonctions de graphisme inutiles, on reste malgré la modestie de certains outils tout à fait dans le cadre de la retouche photo, ce que ne peuvent dire certaines autres applications.

Pixenate

Les plus
+ Fonctions « Undo » et « Redo »
+ Simple / Info-bulles
+ Concentré sur la retouche
Les moins
- Limite de poids à 4 Mo
- Nombre limité d'outils
- Délai d'application des modifications
- Trop de retouches automatiques
Ergonomie
Fonctions
Qualité des outils
2
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Bill Gates considère que
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
scroll top