Tour d'horizon des solutions de retouche en ligne

le 16 septembre 2008 à 14h16
0

Photoshop Express


Toujours en bêta et sans date de version finale connue, Photoshop Express a connu toutefois des améliorations régulières depuis sa sortie, comme celle en mai qui a permis des interactions avec le site Flickr ou celle d'août dernier qui apportait les nouveautés suivantes : upload de photos par simple glisser-déposer, importation d'images depuis les galeries publiques d'autres utilisateurs, ajout d'options de redimensionnement prédéfinies, possibilité de classer et de rechercher les images par mots-clés, options de visualisation en 2D et en 3D et bandes son pour les galeries web et les diaporamas, et enfin apparition du service d'impression américain Shutterfly.

L'inscription sur le site suppose d'installer le plug-in Adobe Flash Player. Le formulaire, plutôt classique, vous invite toutefois à choisir l'URL de votre page perso que vous offre le service. On constate ensuite un léger manque d'ouverture d'esprit de la part d'Adobe, la liste déroulante pour le choix du pays contenant une entrée Etats-Unis... et c'est tout ! Certes Photoshop Express est disponible uniquement en anglais, mais cela ne suffit pas à expliquer cet oubli de l'éditeur. L'inscription vous permet ensuite de bénéficier d'un espace de 2 Go pour l'hébergement de vos photos ainsi que d'un lien direct vers votre galerie (ici https://www.photoshop.com/user/clubic ).

015E000001597248-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

L'interface de Photoshop Express


Photoshop Express affiche ensuite une console qui vous permet de télécharger des photos, de les modifier, de partager les photos de vos galeries et enfin d'accéder à celles des autres membres. On remarque que l'upload massif est possible et que Photoshop Express vous invite à créer autant d'albums spécifiques que souhaité. Une fois les photos uploadées, vous pouvez accéder à toutes les fonctions du service, soit depuis un clic droit sur l'image, soit depuis la barre d'outils placée en bas de la fenêtre. Méfiez-vous tout de même des fichiers volumineux qui entrainent - c'est inévitable -, un délai de chargement important lorsque l'on cherche à les éditer. Pour autant, leur manipulation n'a provoqué aucun plantage de l'application : un bon point pour Photoshop Express.

015E000001592914-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
015E000001592916-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Uploadez les photos dans l'album de votre choix puis accédez aux fonctions d'édition


Impressions générales sur les manipulations


Disons-le d'emblée, Photoshop Express n'a pas grand-chose à voir avec le Photoshop des graphistes, tant en ce qui concerne l'interface (qui rappelle plus un iPhoto ou un Lightroom) que la puissance des outils. On ne voit ainsi aucune palette flottante et les outils sont en nombre beaucoup plus réduit.

015E000001597184-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
015E000001597870-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Voici, à titre indicatif, un aperçu des interfaces de travail de Photoshop Express et Photoshop


Beaucoup d'astuces ont été déployées pour assurer le confort de l'utilisateur, et cela se ressent tout particulièrement au niveau de l'outil « Annulation ». Cet outil permet de déployer un historique en image des modifications effectuées. Il est ainsi possible de remonter dans le temps en cliquant sur la miniature correspondant à l'étape qui nous intéresse. Par ce biais, non seulement les annulations successives semblent illimitées (ou pour le moins si nombreuses que nous n'avons jamais été bridés), mais en plus le retour en arrière s'effectue avec une rapidité déconcertante.

015E000001593266-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
015E000001593268-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Photoshop Express affiche un historique des modifications sous forme d'une série de miniatures. Pour revenir à une étape antérieure, cliquez sur la miniature correspondante


Autre astuce précieuse pour remonter dans le temps mais cette fois sans perdre le bénéfice des corrections intermédiaires : la case cochée présente devant chacun des outils actifs. Pour renoncer à l'effet correspondant, il suffit de décocher la case en question, cette façon de faire présentant comme nous le disions l'avantage de ne pas obliger à renoncer aux modifications effectuées entre temps. Ce principe a toutefois montré ses limites dans le cas de l'outil recadrage qui, une fois décoché après un recadrage malheureux, n'est plus redevenu actif. Impossible donc d'effectuer un cadrage différent du tout premier, à moins de recourir à la stratégie qui consiste à enregistrer l'image puis à relancer une nouvelle édition pour remettre les « curseurs » à zéro.

015E000001593290-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
015E000001593292-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Lorsqu'un effet ou une modification ne nous satisfait plus, il suffit de décocher la case correspondant à l'outil pour le supprimer de la photo en cours d'édition


Ces deux façons de faire (historique en images et désactivation d'outils à la demande) permettent de bénéficier de toute la puissance de calques sans avoir à en supporter les inconvénients (notamment le principe de l'empilement, pas intuitif pour tous).

Autre façon de faire qui a un impact considérable sur le confort d'utilisation : la rangée de miniatures qui s'affichent au-dessus de l'image et qui permettent, d'un simple survol de la souris, de choisir le niveau de correction le plus adapté, l'effet étant automatiquement appliqué à votre image en cours d'édition ainsi que nous le voyons dans le paragraphe suivant.


Amélioration des couleurs et de la luminosité


Que peut-on attendre de Photoshop Express en matière d'amélioration des couleurs et du rendu lumineux ? En tout premier lieu, il est possible de se rapporter à l'outil « Auto Correct » qui affiche plusieurs miniatures auxquelles sont appliqués différends pré-réglages : pour identifier le plus convaincant, il suffit de les survoler au moyen de la souris, le pré-réglage en question étant automatiquement appliqué à l'image en cours d'édition.

015E000001596120-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Différents pré-réglages sont accessibles d'un simple survol des miniatures au moyen de la souris. Cela vous permet d'opter rapidement pour le préréglage le plus convaincant, l'effet étant automatiquement appliqué à votre image en cours d'édition


Le réglage « Exposure » offre sensiblement les mêmes effets, mais en plus finement dosé toutefois, et ce grâce à un curseur placé sous la série de miniature. Par son intermédiaire, il devient possible de régler très finement l'exposition et le contraste, même si les résultats obtenus ne peuvent être comparés à ceux des classiques outils courbes et niveaux que nous aurions aimé découvrir sur cette application. A noter ensuite que de nombreux autres outils fonctionnent ensuite sur le même principe : saturation, balance des blancs, high light, sharpen, soft focus, etc.

015E000001596114-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
015E000001596116-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Le curseur situé sous la série des miniature permet d'intervenir très finement sur la luminosité d'ensemble de l'image


012C000001596228-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
012C000001596230-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
012C000001596236-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

De très nombreux autres outils permettent à leur tour d'intervenir sur la luminosité et les couleurs via ce même curseur (Ici : Tint, Black and White, White Balance)


Quant à l'outil « Pop color », il fonctionne un peu différemment. Il affiche les couleurs dominantes de l'image et vous invite à les troquer pour une différente.

015E000001596984-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

L'outil Pop color permet de remplacer une couleur dominante de l'image par une autre


Reste à parler de l'outil tampon (Touchup) dont le fonctionnement est pour le coup assez peu intuitif. Pour retirer un détail gênant de l'image, il faut choisir le diamètre du tampon au moyen du curseur placé au-dessus de l'image puis positionner le cercle rouge sur la zone de référence (celle que l'on souhaite copier). On a vu plus simple d'utilisation, et plus convaincant (nous n'avons pas réussi à faire un travail soigné), mais malgré cela l'outil tampon reste un incontournable de la boîte à outils du retoucheur occasionnel ou professionnel.

015E000001597118-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
00FA000001597058-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

L'outil tampon permet de supprimer des détails disgracieux de l'image, comme ici la lame du couteau visible à l'arrière-plan


Remise d'aplomb et redimensionnement


Le cadrage s'obtient simplement en activant l'outil « Crop and Rotate ». Ensuite, en fonction du recadrage souhaité, sélectionnez dans le menu déroulant « Aspect » le réglage adapté : original image, 1 x 1, 2 x 3, etc. Il suffit ensuite de cliquer sur le bouton de validation pour que la découpe s'opère. Quoi qu'il soit du recadrage que vous effectuez, sachez que celui-ci n'est pas définitif. En effet, vous pouvez le rendre ineffectif simplement en décochant la case située devant le nom de l'outil, avec toutefois le bogue (ou la limitation) de fonctionnement mentionnée plus haut.

015E000001593402-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Le recadrage est possible et rapide selon le ratio de votre choix


Le redressement s'obtient au moyen de ce même outil « Crop and Rotate ». Mais cette fois, au lieu de d'utiliser le menu déroulant « Aspect », on se rapportera au curseur « Straighten » de façon à modifier l'inclinaison de l'image, les changements étant une nouvelle fois répercutés en temps réel sur l'image. Pour effectuer un travail précis, fiez-vous à la grille qui se superpose à l'image.

015E000001593388-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
015E000001593400-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

La grille vous donne un repère visuel pour vous effectuer un redressement précis


Le redimensionnement s'effectue via l'outil « Resize ». Lorsque vous l'activez, vous faites apparaitre une barre d'outils contenant quatre profils type et un outil de personnalisation. Chacun redimensionne l'image selon un ratio spécifique ou en fonction des valeurs souhaitées dans le cas de l'outil « Custom ». Quant à l'interpolation (l'agrandissement artificiel de l'image), elle ne semble pas possible, le programme se contentant de recadrer dans l'image en cas de dépassement de certaines dimensions : passé une limite, on n'obtient plus un recadrage mais un redimensionnement. Celui-ci peut également se faire au moment du « download » d'une des images de la galerie, c'est-à-dire lorsque l'on cherche à rapatrier une image en local. Photoshop Express affiche alors une boîte de dialogue contenant à nouveau plusieurs profils.

015E000001593414-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
01593386-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Le redimensionnement s'effectue rapidement selon des profils pré-définis ou selon des valeurs saisies manuellement. Il peut également s'effectuer lors du téléchargement de l'image


Filtres et autres enrichissements


Il y a peu de filtres à proprement parler sur Photoshop Express, hormis le noir et blanc mentionné plus haut. Pour autant, il est très possible de jouer avec la couleur comme nos différents essais réalisés plus haut ont permis de le montrer. Il est également possible de jouer avec quelques outils de déformation et / ou de flou accessibles depuis l'outil « Distort ». Ces outils auront essentiellement une visée ludique, même s'il n'est pas exclu - à condition de bien savoir ce que l'on en attend -, de s'en servir pour effectuer des retouches assez fines.

00FA000001596768-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
00FA000001596968-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Voici un aperçu des effets ludiques que l'on peut obtenir au moyen de l'outil « Distort »


On conclura ce paragraphe en soulignant l'absence d'outils pour l'encadrement des photos, outils qui constituent pourtant une façon simple et très puissante de mettre en valeur une image.

Que penser de Photoshop Express ?


Les photos sont automatiquement enregistrées dans l'album d'origine sous un nouveau nom (Ex. : PICT0265_edited-1.jpg). Pour les récupérer en local, il vous suffira ensuite de revenir à votre page d'accueil « My Photos » et d'effectuer un clic sur une image pour faire apparaitre un menu contextuel, Photoshop Express n'appliquant pas de compression aux images lors de cette étape de download. Ce faisant, on accède également à toute une série d'options dont les très intéressants « Link » (pour obtenir un lien vers l'image hébergée) et « Embed » (pour obtenir le code nécessaire à l'insertion de l'image dans un site Web). Notez que si vous cliquez sur l'un ou l'autre de ces liens, vous ne verrez rien apparaitre à l'écran, le code étant automatiquement « copié dans votre souris » et il vous suffit alors d'un simple « collé » dans un éditeur de texte pour le récupérer.

015E000001596916-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg
015E000001596918-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

Photoshop Express vous invitera automatiquement à enregistrer vos photos modifiées dans la galerie. Depuis cette page, vous pourrez ensuite les rapatrier en local, récupérer un lien pour l'affichage sur un site ou encore commander des tirages via le service Shutterfly


Au terme de cette prise en mains, que retenir de Photoshop Express ? Tout d'abord qu'il prend place dans le peloton de tête du « classement » pour ce qui est du confort d'utilisation et de la puissance des outils, tous étant à notre sens très intuitifs et ergonomiques. Par le biais de ce service, on bénéficie d'une partie du confort des calques (retour en arrière, annulation sélective d'un effet) sans leur complication (gestion de l'empilement et des transparences). Pour autant, malgré l'excellente impression qu'il laisse, Photoshop Express ne peut en rien prétendre rivaliser avec son homologue local, et la comparaison n'a probablement jamais été souhaitée par les concepteurs. Comme tout service en ligne, il se cantonne aux tâches principales, de celles que l'on doit effectuer pour rendre rapidement une image utilisable. Tout au plus regretterons nous l'absence d'outils pour l'encadrement des images à la façon de celui proposé par Picnik par exemple, autre application en ligne à la fois puissante et ergonomique.

Photoshop Express

Les plus
+ Lien vers une galerie perso
+ Annulation sélective et illimitée
+ Prévisualisation rapide des effets
+ Code pour ajout dans un site ou blog
Les moins
- En anglais uniquement
- Pas d'outil d'encadrement
- Outil Tampon un peu complexe
- Pas d'outil Courbes et Niveaux
Ergonomie
Fonctions
Qualité des outils
4
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Logiciel Logiciel
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
Google Duo permet désormais de partager des photos dans ses messages
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
Flight Simulator supportera le contenu créé par la communauté
Airbnb organise un hackathon à Paris pour recruter les meilleurs développeurs
Gears 5 : Microsoft fait la démo du mode construction et confirme l’absence de season pass
🔥 Soldes 2019 : les meilleurs bons plans, réductions et promotions chaque jour !
Test : Inokim Light 1, une trottinette robuste et fiable, mais trop chère
Une cyberattaque américaine aurait paralysé des dispositifs de contrôle militaires iraniens
Le patron de Foxconn pousse Apple à transférer sa production à Taiwan
scroll top