Google accusé de vandalisme par OpenStreetMap (MàJ)

le 18 janvier 2012 à 09h04
0
Article mis à jour en bas de page

008C000004881442-photo-openstreetmap-osm-logo-sq-gb.jpg
Les accusations à l'encontre de Google continuent et cette fois c'est le répertoire de cartes libres OpenStreetMap qui pointe les pratiques de Google.

En fin de semaine dernière nous rapportions que la société kenyane Mocality, proposant un annuaire des commerces du pays, accusait Google d'avoir épié sa base de professionnels afin de convaincre ces derniers de se tourner leurs solutions promotionnelles et d'être répertoriés sur l'annuaire de Google. Si Google n'a pas tardé à formuler ses excuses, cette fois c'est l'équipe d'OpenStreetMap qui accuse le géant de la Silicon Valley.

L'équipe explique en effet sur son blog avoir repéré également une adresse IP provenant des bureaux de Google en Inde ayant édité les cartes du monde d'OSM en déplaçant ou en effaçant des informations et en changeant le sens des voies à sens unique. L'équipe affirme qu'il s'agit d'un pur acte de vandalisme. Plus précisément, depuis jeudi dernier deux comptes auraient été repérés, modifiant, entre autres, les cartes des villes de Londres et New York. En revenant sur les logs de connexions, l'équipe d'OSM affirme : « ces douze derniers mois nous avons eu 102 connexions sur OSM utilisant au moins 17 comptes provenant d'adresses IP de Google ».

Mikel Maron, Grant Slater et Steve Coast, respectivement membre du conseil, administrateur système et président fondateur d'OpenStreetMap s'avouent surpris de cette découverte d'autant que la firme californienne a plusieurs fois reversé des dons pour développer cette initiative. Interrogé par le blog américain ReadWriteWeb, Google affirme avoir été mis au courant de ces actes de vandalisme et dit mener actuellement une enquête interne.

Mise à jour :
Face à ces accusations, Google a envoyé un communiqué à nos confrères américains en expliquant :

« Les deux personnes ayant effectué ces changements étaient des contractuels travaillant à leur compte tout en étant sur le réseau de Google. Ces derniers ne travaillent plus sur des projets de Google ».

Une source rapporte au magazine TheVerge que ces personnes auraient modifié une vingtaine de données sur ces cartes géographiques et souhaite ainsi modérer les accusations formulées par les membres d'OpenStreetMap.

Article initialement publié le 17/01/2012 à 12h47


0226000004881448-photo-openstreetmap.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Applications web
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx
Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
L'entreprise Ivalua : nouvelle licorne française... ou pas ?
Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
scroll top