Google accusé de vandalisme par OpenStreetMap (MàJ)

0
Article mis à jour en bas de page

008C000004881442-photo-openstreetmap-osm-logo-sq-gb.jpg
Les accusations à l'encontre de Google continuent et cette fois c'est le répertoire de cartes libres OpenStreetMap qui pointe les pratiques de Google.

En fin de semaine dernière nous rapportions que la société kenyane Mocality, proposant un annuaire des commerces du pays, accusait Google d'avoir épié sa base de professionnels afin de convaincre ces derniers de se tourner leurs solutions promotionnelles et d'être répertoriés sur l'annuaire de Google. Si Google n'a pas tardé à formuler ses excuses, cette fois c'est l'équipe d'OpenStreetMap qui accuse le géant de la Silicon Valley.

L'équipe explique en effet sur son blog avoir repéré également une adresse IP provenant des bureaux de Google en Inde ayant édité les cartes du monde d'OSM en déplaçant ou en effaçant des informations et en changeant le sens des voies à sens unique. L'équipe affirme qu'il s'agit d'un pur acte de vandalisme. Plus précisément, depuis jeudi dernier deux comptes auraient été repérés, modifiant, entre autres, les cartes des villes de Londres et New York. En revenant sur les logs de connexions, l'équipe d'OSM affirme : « ces douze derniers mois nous avons eu 102 connexions sur OSM utilisant au moins 17 comptes provenant d'adresses IP de Google ».

Mikel Maron, Grant Slater et Steve Coast, respectivement membre du conseil, administrateur système et président fondateur d'OpenStreetMap s'avouent surpris de cette découverte d'autant que la firme californienne a plusieurs fois reversé des dons pour développer cette initiative. Interrogé par le blog américain ReadWriteWeb, Google affirme avoir été mis au courant de ces actes de vandalisme et dit mener actuellement une enquête interne.

Mise à jour :
Face à ces accusations, Google a envoyé un communiqué à nos confrères américains en expliquant :

« Les deux personnes ayant effectué ces changements étaient des contractuels travaillant à leur compte tout en étant sur le réseau de Google. Ces derniers ne travaillent plus sur des projets de Google ».

Une source rapporte au magazine TheVerge que ces personnes auraient modifié une vingtaine de données sur ces cartes géographiques et souhaite ainsi modérer les accusations formulées par les membres d'OpenStreetMap.

Article initialement publié le 17/01/2012 à 12h47


0226000004881448-photo-openstreetmap.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Arcep accorde officiellement les licences 4G
Insolite : Google+ facilite la création de mèmes
CES 2012 : Hubs et webcams HD 1080p non compressée en USB 3.0
Auchan Telecom : deux forfaits à prix réduits qui laissent la data à l'écart
Free Mobile : retard dans la portabilité des numéros et dans la livraison des SIM
Brevets : Google gagne une bataille contre Oracle
SOPA : Google vire au noir pour lutter contre la censure du Web
Jerry Yang démissionne de Yahoo!
Windows 8 : les prérequis techniques pour tablettes et convertibles
L'Europe envisage de durcir la législation sur les données personnelles
Haut de page