Google rachète Bitspin, éditeur de l'application réveil Timely

01 juin 2018 à 15h36
0
L'éditeur Bitspin, développant l'application mobile Timely, annonce sur son site officiel avoir été racheté par Google.

Si Google a récemment fermé l'accès aux applications mobiles Bump et Flock, la société continue tout de même ses investissements au sein du système Android. Google multiplie ainsi les acquisitions. Après Waze et Flexycore, la firme californienne se tourne vers Bitspin.

Basée à Zurich, cette jeune pousse a notamment conçu Timely, une application d'horloge pour Android. Celle-ci présente la particularité de pouvoir être facilement configurée avec une interface personnalisable et différentes ambiances pour le réveil de l'utilisateur. En plus de synchroniser ses réveils sur différents appareils, Timely fait également usage des capteurs du smartphone : il suffit par exemple de retourner le téléphone pour activer la fonctionnalité snooze.

L'équipe rejoindra donc celle de Google. Sans plus de précisions, l'on imagine qu'elle planchera sur l'amélioration d'Android. De son côté l'application Timely continue d'être proposée gratuitement et les différents éléments premium précédemment disponibles par le biais d'achats in-app sont désormais offerts à tous. Rappelons tout de même que Bump fut fermé trois mois seulement après son rachat. Le montant de cette acquisition n'a pas été communiqué.


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page