Musique en streaming : Spotify s'invite sur Meego

27 octobre 2011 à 15h23
0
0096000004661264-photo-logo-spotify.jpg
Déjà développé pour les systèmes d'exploitation majeurs, Spotify convoite désormais les utilisateurs de MeeGo.

D'iOS à Android en passant par Symbian, Palm, Windows Mobile, une version bêta pour BlackBerry et une mouture en développement sur Windows Phone, l'application de musique en streaming Spotify souhaite attirer la majeure partie des mobinautes en invitant ces derniers à souscrire à une offre facturée 9,99 euros pour l'écoute illimitée d'un catalogue de plusieurs millions de titres. Outre la synchronisation transparente des listes de lecture, il est également possible de mettre en cache plus de 3000 morceaux pour accéder à sa musique en mode déconnecté.

Le lecteur fonctionnera donc sur les quelques terminaux embarquant MeeGo, c'est-à-dire le Nokia N9, disponible seulement au sein d'une poignée de petits marchés, ainsi que le Nokia N950, déployé auprès des développeurs ayant planché sur la conception du système MeeGo. Disponible au travers de l'OVI Store, Spotify autorise la lecture en EDGE, 3G et WiFi. Notons que l'application est développée et maintenue par le constructeur Nokia en coopération avec l'équipe de Spotify.

Pour de plus amples informations rendez-vous ici.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

NVIDIA : les nouvelles 30HX & 40HX dédiées au cryptominage reposent sur l'architecture Turing
Intel : le Core i7-11700K
The Handmaid's Tale saison 4 a enfin une date de sortie et un trailer
Soldes Bitdefender : achats en ligne sans risque à -69%
Google TV aura un mode basique sans son Assistant et sans applications
Meilleur forfait mobile : le comparatif de février 2021
Avis B&You : que valent les forfaits mobiles B&You sans engagement ?
Subnautica: Below Zero : le jeu est fini, nouvelle plongée le 14 mai
AL1 : une nouvelle trottinette électrique (abordable) signée… Lamborghini !
Test Ghosts’n Goblins Resurrection : entre nostalgie, difficulté, rage et déception
Haut de page