M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe

Bastien Contreras Contributeur
14 octobre 2019 à 19h28
0
Groupe M6
© Groupe M6

À cause d'une attaque informatique déclenchée samedi dernier, vraisemblablement un ransomware, le groupe M6 a demandé à tous ses salariés de ne pas se servir de leur ordinateur. L'entreprise se félicite néanmoins de l'absence de répercussions sur ses antennes TV et radio.

Hier soir, par le biais d'un tweet, le groupe M6 a indiqué avoir été victime « d'une attaque informatique malveillante ». Celle-ci serait intervenue à partir de samedi dernier et les employés de l'entreprise ont pu en mesurer les conséquences dès ce matin.


Des symptômes similaires à ceux d'une attaque par ransomware

Car à leur arrivée, ils ont reçu la consigne urgente de « ne pas allumer ni utiliser son PC jusqu'à nouvel ordre ». Aujourd'hui, les journalistes ont ainsi dû composer avec une connexion Internet très limitée et se résoudre à ne pas pouvoir consulter leurs propres documents. Autre incidence, au moins aussi handicapante : toutes les communications, mail et téléphone, ont été coupées.


Ces éléments laissent penser qu'il s'agit en réalité d'un ransomware, consistant à chiffrer les données et à demander une rançon contre le rétablissement de l'accès. Aux dernières nouvelles, les équipes du groupe dédiées à la sécurité informatique étaient encore en train de chercher à résoudre l'incident. Elles auraient, de plus, demandé le renfort de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), ce qui peut renseigner quant à l'ampleur de l'attaque.

Pas d'incidence sur les programmes

Si les équipes en interne ont été considérablement affectées, le groupe M6 a toutefois tenu à rassurer ses téléspectateurs et auditeurs. Ses antennes, qui comprennent les chaînes de télévision M6, W9, 6ter, Paris Première et Téva, ainsi que les stations de radio RTL, RTL 2 et Fun Radio, n'ont en effet pas été touchées et ont pu diffuser leurs programmes sans encombre.

Pour le moment, on ignore tout de l'origine de la cyberattaque et des motivations de ses auteurs. M6 n'a pas donné de détails supplémentaires et l'ANSSI a refusé de s'exprimer.


Dans le doute, l'heure est à la plus grande prudence du côté des autres groupes médias. Ainsi, les employés du groupe TF1 ont, par exemple, reçu l'ordre d'éviter toute communication par mail avec leurs confrères de M6.

Source : Le Monde
Modifié le 15/10/2019 à 05h03
26 réponses
13 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top