Face ID : le scanner 3D d’Apple piraté en une semaine

13 novembre 2017 à 09h12
0
L'une des nouveautés technologiques qui sont censées justifier le prix de l'iPhone X, vendu 1.159 euros minimum en France, est le scanner facial 3D, le Face ID. Un scanner dont la précision est telle qu'Apple permet de l'utiliser pour payer avec Apple Pay. Il devrait donc être aussi sécurisé qu'un code PIN ou une empreinte digitale. C'est le cas... mais ça ne l'empêche pas d'être piraté.

Des chercheurs en sécurité vietnamiens ont annoncé, le 10 novembre 2017, avoir réussi à pirater le Face ID d'Apple. Il ne leur aura fallu qu'une semaine pour y parvenir.

Le Face ID trompé... par un masque ?



Le scanner facial de Samsung intégré au Galaxy S8, avait été largement décrié : une simple photographie permettait de débloquer le téléphone. Samsung en était conscient et n'utilisait pas ce système pour les paiements sécurisés : le piratage par la simple photo était rendu possible par le fait que Samsung n'utilisait pas la profondeur pour identifier les visages.

Apple, dans son Face ID, a intégré son paramètre : le scanner 3D est parmi les plus précis et puissants du marché et sans aucun doute le plus précis du marché des smartphones. Seul souci : les chercheurs en sécurité informatique de la firme vietnamienne Bkav sont parvenus à débloquer un iPhone X avec un masque en silicone et des photos de certaines parties du visage de l'utilisateur ciblé.



Un piratage possible mais très compliqué



La découverte des hackers de Bkav n'a pas été confirmée par des tiers mais paraît assez logique : grâce à un masque en silicone assez brut mais qui coûte néanmoins 150 dollars à créer, il serait possible de débloquer l'iPhone X. Les chercheurs ont publié leur découverte sur leur blog le 9 novembre 2017 ainsi qu'une vidéo sur Youtube pour expliciter leurs propos.

Si ce piratage est possible, il reste très compliqué à mettre en place : il faudrait une impression 3D de certaines parties du visage de l'utilisateur ciblé ainsi que des photos... et donc des données très précises sur son visage comme celles concernant la profondeur et la taille. Ce piratage pourrait donc être réalisé par des hackers sur des cibles importantes : difficile de croire qu'un pirate informatique va mettre autant d'efforts (créer un masque, voler un téléphone, scanner le visage...) pour simplement voler quelques identifiants Facebook et peut-être réaliser des achats sur Internet.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top