Les hackers du CCC pensent à un réseau Internet libre grâce à des satellites

01 juin 2018 à 15h36
0
Les membres du Chaos Computer Club (CCC) doivent dévoiler prochainement en détails leur projet baptisé Hackerspace Global Grid (HGG). La proposition centrale de cette initiative est plutôt originale : envoyer plusieurs satellites afin de constituer un réseau de communication qui ne serait aucunement bridé.

00FA000004852850-photo-constellation.jpg
Les membres du Chaos Computer Club viennent de proposer un projet plutôt original et clairement ambitieux. Mettre en place une infrastructure réseau qui ne serait régulée par aucun organisme étatique ou même privé. Dans les grandes lignes, le projet est décrit comme une volonté de mettre en place un réseau capable de fonctionner en cas de « désastre naturel et économique ».

A long terme, le CCC explique qu'une fois cette architecture mise en place. Un second projet baptisé Constellation servira à faire vivre le premier. Constellation fournira toute la puissance de calcul grâce à de nombreux postes informatiques connectés en réseau Grid. Pour rappel, le Grid computing (ou grille informatique) est une méthode de partage des ressources. Par exemple, un utilisateur peut installer un logiciel sur son poste qui permettra d'utiliser les ressources inutilisées de certaines unités (CPU ou processeurs) pour du calcul décentralisé par exemple.

Par contre, le plan n'est pas sans contraintes. Par exemple, le fait que l'Espace soit juridiquement peu régulé fait naître une certaine instabilité sur la réalisation du projet. De même, les satellites seront difficiles à retrouver car ils seront envoyés en orbite basse grâce à des ballons. En effet, afin de mieux localiser les satellites, le CCC a imaginé une sorte de système GPS inversé constitué par des bases situées au sol. Une fois ces cellules synchronisées aux satellites, le réseau serait donc en place.

Sur son site, le CCC indique qu'il tiendra prochainement une réunion sur le sujet. Il expliquera également comment il compte envoyer d'ici plusieurs dizaines d'années le premier « hacker sur la Lune ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : La marque Vertu vend un câble USB 2.0 à 190 dollars
RIM s'apprêterait à se séparer de ses deux co-présidents
MSI Big Bang Xpower II : carte mère X79 très haut de gamme
Free Mobile : le lancement retransmis en direct... ou pas ?
Aux Etats-Unis, IE6 s'est symboliquement éteint
ClockworkMod Tether : partage de connexion gratuit, sans root et indétectable
Google : une campagne maladroite pour promouvoir Chrome
Bruno Bonnell (ex-Atari) monte un fonds dédié à la robotique
L'Hadopi répond à la polémique sur sa composition
WebOS : un ex-employé de Palm remet en cause le choix de WebKit
Haut de page