Cybercriminalité : en 2018, quelles sont les 5 grandes menaces ?

Par
Le 31 octobre 2018
 0
cadenas cyber crime

Entre 2016 et 2017, la cybercriminalité a considérablement augmenté dans le monde. Et bien entendu, la menace peut prendre différentes formes.

L'an dernier, les faits constatés de cybercriminalité ont augmenté de 32%. Cette hausse devrait se poursuivre en 2018. Mais en attendant les chiffres officiels, faisons le point sur les cinq grandes menaces informatiques qui pèsent les particuliers et les entreprises.

#1 : le vol de données

Quand on parle de données personnelles, on peut évoquer les géants du numérique, mais c'est davantage des pirates informatiques dont il faut se méfier. Les possibilités sont multiples pour les hackers, de l'usurpation d'identité à l'exploitation des coordonnées bancaires. Google +, Yahoo!, eBay... De nombreux sites ont été victimes de ce genre d'attaques cette année, souvent facilitées par des vulnérabilités qui n'avaient pas été détectées.

#2 : le ransomware

Appelé rançongiciel en français, le ransomware est un logiciel qui chiffre les fichiers de votre PC et qui exige le paiement d'une rançon pour le déverrouiller. Un seul et unique clic sur un lien ou un fichier peut suffire à installer le ransomware sur votre machine et faire de votre navigation un enfer. Beaucoup d'entreprises ont été piégées, certaines placées en liquidation judiciaire à cause de ce désagrément.

#3 : le phishing

Celui-ci tiendrait presque de la nostalgie, mais il est toujours bien présent. Le phishing (ou hameçonnage) consiste en la réception d'un mail tout à fait banal, qui peut vous faire penser à celui de votre FAI ou de votre banque par exemple. Dans le message, on vous demande de vous identifier pour régler un problème, comme une facture impayée mystérieuse. En réalité, le lien sur lequel vous cliquez vous renvoie vers une page miroir créée par le pirate, qui récupère vos identifiants. Les entreprises et les personnes âgées sont particulièrement exposées à ce risque.

#4 : l'Advanced Persistent Threat

Dans le cadre de l'APT, les pirates ciblent généralement un gouvernement ou une grande entreprise issue d'un secteur sensible (militaire, finance, industrie...). Ici, une personne non autorisée parvient à accéder au réseau et arrive à passer inaperçue durant une longue période. Le vol d'information, l'espionnage et la surveillance sont les principales motivations de cette pratique.

#5 : le piratage mobile

Sur mobile, la grande méfiance provient des applications. Des apps pirates peuvent parfois passer entre les mailles du filet et se retrouver sur des marketplaces officielles. Une fois installées, elles peuvent avoir accès aux divers contenus de votre appareil. Sans même passer par des plateformes officielles telles que Google Play Store, les pirates peuvent aussi se servir de liens pour renvoyer l'utilisateur vers des fichiers APK malins.

Pensez à rester méfiant lors de votre navigation, lorsque vous ouvrez un mail ou lorsque vous téléchargez une application. Au moindre doute, pensez à vous équiper d'un antivirus efficace.

Modifié le 30/10/2018 à 15h42
scroll top