L'IAB et les acteurs de la publicité en ligne veulent trouver une alternative aux cookies

06 septembre 2019 à 09h54
0
Cookies

Selon l'IAB Tech Lab, il serait temps de moderniser la manière dont les consommateurs sont suivis en ligne, notamment en mettant fin aux cookies.

L'IAB Tech Lab suggère que l'approche « fragmentée et privatisée » que promeuvent les cookies sur internet a conduit à la « crise des données et de la vie privée » que nous subissons actuellement, et appelle à y mettre fin.

Le problème des cookies selon les publicitaires

L'IAB Technology Laboratory est une forme de filiale sans but lucratif et dédiée à la recherche, de l'Interactive Laboratory Bureau, une association regroupant les acteurs de la publicité en ligne. Dans un article de blog publié le 4 septembre, Jordan Mitchell, vice-président du laboratoire, revient sur l'histoire de la publicité sur internet et la naissance des cookies - ces fichiers déposés sur votre ordinateur, permettant aux navigateurs de suivre vos allées et venues.

Il les décrit d'abord comme ayant été une « bénédiction » pour le monde de la publicité en ligne, avant de souligner leurs lacunes et d'appeler à y mettre en fin pour l'internet de demain. « Il n'y a pas de mécanisme standardisé et centralisé pour les consommateurs, leur permettant de transmettre leurs intérêts ou leurs préférences en termes de vie privée », explique-t-il, soulignant ainsi le manque de prise réelle des internautes sur leurs préférences publicitaires. Les cookies HTTP sont en effet, aujourd'hui, les seuls dispositif permettant d'identifier les consommateurs en ligne.

Comment et par quoi les remplacer ?

L'IAB Tech Lab propose ainsi de nouveaux paramètres pour venir remplacer les cookies. Le suivi des consommateurs devraient se faire, selon Mitchell, grâce à un identifiant neutre et normalisé. Chaque internaute posséderait le sien et il pourrait ainsi choisir ses préférences, notamment en matière de confidentialité. Les allées et venues de chacun sur internet seraient ainsi liées à cet identifiant et les entreprises devraient « constamment démontrer leur respect des préférences » de chaque utilisateur pour avoir accès au dit identifiant.

Il souligne également que certains géants de l'internet ont déjà commencé à renforcer le contrôle de la confidentialité et à limiter l'efficacité des cookies, à l'image d'Apple, Google et Mozilla.

Plusieurs voix se sont faites entendre pour critiquer cette idée, soulignant qu'un tel identifiant serait encore plus dangereux pour le respect de la vie privée numérique, et que les entreprises ne respecteraient pas les garde-fous qui pourraient être mis en place.

Source : TechCrunch
15
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top