Le bug bounty du Play Store s'étend à toutes les apps à 100+ millions de téléchargements

Bastien Contreras Contributeur
03 septembre 2019 à 16h39
0
Google Play Store Android

Google veut aider à renforcer la sécurité des applications les plus populaires de son Play Store. Pour cela, l'entreprise a annoncé une extension de son programme de bug bounty. Les traqueurs de bugs et de failles pourront à présent scruter toutes les applications téléchargées plus de 100 millions de fois et guetter les abus concernant les données personnelles.

Google n'est plus vraiment novice en matière de bug bounty, ces programmes permettant de rémunérer des spécialistes en cybersécurité, en échange de la découverte de vulnérabilités. Ainsi, cet été, l'entreprise a augmenté le montant des récompenses accordées à ceux ayant relevé des failles dans Chrome. Elle compte reproduire le procédé à grande échelle sur sa boutique d'applications.

Un plus grand terrain de chasse

En effet, Google a annoncé que son programme de bug bounty serait désormais applicable à l'ensemble des applications comptant plus de 100 millions de téléchargements, présentes sur le Play Store. Jusqu'à présent, seuls les développeurs possédant leur propre système de récompenses pouvaient rétribuer les « white hats » (hackers éthiques).

À présent, les chasseurs de bugs peuvent directement signaler un problème via la plateforme de Google, qui se charge ensuite de prévenir les équipes de l'application pour résoudre l'incident. Et si le développeur possède lui-même un programme de bug bounty, la récompense peut alors être double pour l'expert en sécurité informatique faisant remonter la faille sur les deux plateformes.

Traquer également les abus relatifs aux données personnelles

Par ailleurs, Google a ajouté un nouveau volet à la quête rémunérée d'anomalies. En collaboration avec la plateforme de bug bounty HackerOne, le géant américain a en effet créé un nouveau programme relatif à la protection des données personnelles. Ainsi, les chasseurs de primes sont encouragés à faire remonter « des preuves vérifiables et non équivoques d'abus de données », notamment « des situations dans lesquelles les données de l'utilisateur sont utilisées ou vendues de façon inattendue, ou modifiées de manière illégitime sans son consentement ».

De plus, ce programme, qui couvre aussi bien les applications Android que les extensions Chrome, peut donner lieu à des rétributions motivantes. Dans son communiqué, Google affirme « qu'un seul signalement pourrait rapporter jusqu'à 50 000 dollars » (environ 45 600 euros).

Source : Android Police
2 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top