8 compagnies aériennes touchées par une faille de billetterie électronique, Air France-KLM n’en fait pas partie

Alexandre Boero Contributeur
07 février 2019 à 12h42
0
Boeing 777-300 Air France

MAJ avec les précisions d'Air France-KLM sur le rapport de Wandera du 6 février 2019 :

"Les bases de données du groupe Air France-KLM sont surveillées en temps réel afin d'identifier et de contrer tout accès frauduleux. Il n'y a eu aucun piratage des bases de données des compagnies du groupe.

Un mail adressé aux clients avant leur voyage contient un lien vers le processus d'enregistrement sur les sites commerciaux des compagnies du groupe. Une utilisation frauduleuse de ce lien ne permettrait en aucun cas l'accès à d'autres données que celles de la réservation en cours. Les informations liées au profil des clients, et notamment les informations sensibles telles que les données bancaires, sont totalement protégées.

Les équipes informatiques travaillent à renforcer le niveau de sécurité du lien transmis aux clients dans le cadre du processus d'enregistrement. Cette mise à jour sera effective très prochainement".


Les compagnies touchées enverraient des liens d'enregistrement non cryptés par email, qui pourraient être piratés.

Le dernier rapport publié par les chercheurs de Wandera, spécialiste londonien de la sécurité des données, paraît être assez inquiétant. Celui-ci, paru le 6 février 2019, révèle une vulnérabilité du système de billetterie électronique de huit compagnies aériennes. La faille pourrait permettre à des pirates de facilement accéder aux données personnelles des passagers, via des liens interceptés et non cryptés. Pire, les hackers pourraient dans certains cas modifier les détails de la réservation d'un voyageur et même imprimer sa carte d'embarquement.

Air France touchée par la faille ?


Wandera a identifié huit compagnies aériennes qui enverraient des liens d'enregistrement non cryptés via leur système de billetterie électronique. On retrouve ainsi la texane Southwest Airlines, la plus grande compagnie low-cost au monde, mais aussi Vueling, Jetstar, Thomas Cook, Transavia, Air Europa, KLM et surtout Air France, première compagnie aérienne française.

Les chercheurs se sont aperçus que les compagnies envoyaient des liens non cryptés aux passagers qui les redirigeaient vers un site où l'on se connecte automatiquement à l'enregistrement de son vol. Sur ce site, il est possible de modifier des éléments de sa réservation et d'imprimer sa carte d'embarquement. Sauf qu'un pirate bien avisé, situé sur le même réseau que le voyageur, peut sans forcer intercepter la demande de lien et la réutiliser à son compte, pour accéder directement à l'enregistrement de la personne touchée.

données exposées compagnies.jpg
Capture d'écran de la session d'enregistrement d'un utilisateur pour un vol avec la compagnie Southwest Airlines (Crédit : Wandera)

Un accès à de nombreuses informations personnelles


Un hacker potentiel a donc accès à toutes les informations personnelles qui ont été associées à la réservation de la compagnie, comme l'adresse mail, le nom, le prénom, le numéro de passeport, le pays émetteur des documents, la date d'expiration du passeport, les références de la réservation, le ou les numéro(s) de vol, le temps de vol, le siège assigné, la sélection de bagages, la carte d'embarquement complète, et même des détails sur les agences de voyage.

données exposées compagnies 2.jpg
Capture d'écran de l'enregistrement d'un utilisateur sur un vol Air France (Crédit : Wandera)

Wandera est en mesure d'affirmer que toutes ces données ont été mises en péril par les huit compagnies aériennes. Les failles ont été identifiées au début du mois de décembre. Bien entendu, les chercheurs londoniens en ont immédiatement informé les compagnies et encouragé les voyageurs à disposer d'un service de sécurité mobile actif qui surveille et bloque les fuites de données.

L'alliance Air France-KLM indique par ailleurs à Clubic ne pas avoir été contactée par Wandera avant la publication du rapport.

Modifié le 07/02/2019 à 16h55
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Renault présente des résultats en baisse au S1... sauf sur l'électrique, en plein boom
scroll top