Facebook modifie ses plans pour sa crypto-monnaie Libra

04 mars 2020 à 11h55
0
Libra Facebook
© Marco Verch

Le réseau social va finalement ouvrir sa plateforme à d'autres devises, comme le dollar et l'euro. Le portefeuille numérique Calibra est en outre repoussé en octobre prochain et son déploiement sera limité dans un premier temps.

Depuis sa présentation en juin dernier, le projet Libra soutenu par Facebook et quelques partenaires a pris du plomb dans l'aile.

Facebook veut calmer le jeu auprès des banques centrales

Les régulateurs de plusieurs pays ont vu d'un très mauvais œil l'arrivée de Facebook dans l'univers des cryptomonnaies et quelques partenaires attachés initialement au projet, comme les sociétés de paiement Visa ou Mastercard, ont depuis quitté l'association Libra.

Facebook a donc été obligé de revoir ses plans et l'on apprend aujourd'hui que Calibra, plateforme porteuse de la Libra, dont le lancement était prévu mondialement au cours de cet été, est repoussé au mois d'octobre.

Comme prévu au départ, les fonctionnalités de Calibra devraient être disponibles à travers les messageries instantanées Facebook Messenger et WhatsApp, et permettront aux utilisateurs de gérer leur argent et de payer ses amis ou un commerçant directement via les applications.

On ne sait toujours pas si Facebook proposera ce portage au lancement de l'application Calibra ou s'il faudra attendre plusieurs semaines supplémentaires pour profiter de l'intégration.


Calibra proposera le support d'autres devises dès la fin de cette année

S'éloignant des plans initiaux de Mark Zuckerberg, mais répondant à la pression des régulateurs financiers, le portefeuille numérique va finalement s'ouvrir à d'autres devises soutenues par les banques centrales comme le dollar américain ou encore l'euro. Si la cryptomonnaie Libra n'est pas abandonnée, elle est également reportée à une date indéterminée.

« Il est tout à fait incorrect de dire que Facebook n'a pas l'intention d'offrir la monnaie Libra dans son portefeuille Calibra. Facebook reste pleinement engagé dans le projet », rappelle un porte-parole de Facebook dans une déclaration au site The Verge.

Avec ce nouveau calendrier et ce changement de stratégie, Facebook entend améliorer ses relations avec les différents gouvernements en recentrant dans un premier temps son produit en une simple solution de paiement en ligne.

Un bon moyen d'occuper le terrain et de capter une base d'utilisateurs conséquente avant de lancer le Libra plus discrètement, sans chercher à l'imposer à tout prix.

Source : The Verge
Modifié le 05/03/2020 à 14h25
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
scroll top