Le Japon aussi a commencé à enquêter sur le Libra de Facebook

Libra
(Crédits : Ascannio / Shutterstock.com)

Les autorités japonaises ont décidé, à leur tour, de se pencher sur les risques que la cryptomonnaie de Facebook ferait peser sur leur système monétaire.

Dans la famille « J'ai des doutes sur le Libra », nous demandons le Japon ! Après l'Europe, les États-Unis et la Chine, c'est au tour du pays du Soleil Levant, puissance économique et numérique de premier ordre, de s'inquiéter des conséquences que la monnaie virtuelle de Facebook pourrait avoir sur la régulation financière et la politique numérique du pays du Japon.

Le Japon veut profiter du G7 pour faire passer le message

Les autorités japonaises ont décidé, nous apprend Reuters, de démarrer une enquête sur le Libra par la constitution d'un groupe de travail qui va être chargé d'étudier les effets de la cryptomonnaie de Mark Zuckerberg, avant de faire part de ses réflexions au prochain sommet du G7, où se réuniront les ministres des Finances à Biarritz, mercredi.


Le groupe de travail qui s'affaire est composé de représentants du ministère des Finances, de la banque centrale du Japon et de la Financial Services Agency, l'agence des services financiers locale.

Le Libra ne fait pas consensus

Les trois institutions veulent travailler main dans la main afin de réglementer le Libra, dont le lancement est prévu pour le premier semestre 2020. Elles ont l'intention de discuter, avec les autres ministres des Finances, d'une véritable réglementation de la cryptomonnaie, par crainte d'effets néfastes sur la politique monétaire, les impôts et les paiements.


Le Libra n'arrive pas à faire consensus autour de lui. Les États s'inquiètent des moyens colossaux que Facebook est en train de déployer pour permettre aux utilisateurs de ses réseaux sociaux Messenger, WhatsApp et Instagram de s'envoyer directement de l'argent, de procéder au règlement de commandes sur des sites de e-commerce partenaires, le tout en écartant totalement les banques traditionnelles.

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Waze affiche le prix des péages aux USA et au Canada... bientôt dans nos contrées ?
🔥 Amazon Prime Day : Crucial SSD interne MX500 1To à 114,24€ au lieu de 163,19€
La NASA tente de prolonger la durée de vie des infatigables sondes Voyager
🔥 Prime Day : Jabra, Beats, Ultimate Ears, Sonos, Bose notre sélection audio à prix choc
Un bug dans les bêta d’iOS 13 et iPadOS permet l’accès non authentifié aux mots de passe
🔥 Amazon Prime Day : Acer Chromebook 13, 9
🔥 Amazon Prime Day : Disque SSD Sata III SanDisk Ultra 3D 1To à 99,99€ au lieu de 189,99€
Les AMD Radeon VII, c'est fini... seulement 5 mois après leur lancement
Le Steam Labs dévoile une nouvelle fournée de tests pour les utilisateurs
Avant le Prime Day, Amazon a été ciblé par un kit de phishing qui visait aussi les titulaires de comptes Apple
Haut de page