Découvrez les mots de passe les plus populaires, vous n'allez pas en croire vos yeux

11 décembre 2019 à 08h03
0
Fotolia mot de passe password
© Fotolia

Les appels répétés au renforcement de ses mots de passe émis ces dernières années n'ont pas suffi. On retrouve en effet les mêmes « hits » d'une année à l'autre.

Le mot de passe demeure un peu, par définition, la première barrière de sa protection numérique. Parfois, il reste même l'unique protection, une preuve qu'il ne faut surtout pas le négliger. Pourtant, de nombreux internautes et mobinautes utilisent toujours des mots de passe d'une évidence décapante, ce qui est une aubaine pour les cybercriminels qui procèdent à des attaques par dictionnaire et déchiffrent les mots de passe d'une base de données regroupant les combinaisons les plus courantes et les plus faciles à décrypter.

Des classiques qui ont la peau dure

Ces deux dernières, on retrouve plus ou moins le même top 10 des mots de passe les plus populaires, listés par la société SplashData. En 2017, « 123456 » (l'indémodable !), « Password » et « 12345678 » occupaient les trois premières places, devançant « Qwerty », « 12345 », « 123456789 », « Letmein », « 1234567 », « Football » et « Iloveyou. »


Signe que les mauvaises habitudes ont la peau dure, ce classement était quasiment le même en 2018. Le podium était occupé par « 123456 », « Password » et « 123456789 ». Puis suivent « 12345678 », « 12345 », « 111111 », « 1234567 », « sunshine », « qwerty » et « iloveyou. » Nul doute que le top de 2019 rassemblera fortement au précédent.

« Les cybercriminels et leurs outils ne connaissent pas de barrière linguistique »

Hors du top 10, on retrouve également des suites de lettres et de chiffres communs comme « abc123 » ou « qwerty123. » Benoit Grunemwald, expert en cybersécurité chez ESET France, nous rappelle que ces listes doivent servir de base à l'élaboration de mots de passe plus sécuritaires. « Éviter de choisir des mots que ce soit des noms communs, noms propres, verbes... et quelle que soit votre langue », fait partie de ses recommandations. « Évidemment, les internautes anglo-saxons sont plus nombreux, mais les cybercriminels et leurs outils ne connaissent pas de barrière linguistique quand vient le temps de déchiffrer les mots de passe ».


Les séries de caractères facilement déchiffrables sont aussi à bannir, tout comme les mots de passe qui auraient potentiellement pu être identifiés dans une fuite de données. La règle d'or reste d'utiliser un mot de passe différent pour chaque site consulté, chaque service sollicité ou chaque application utilisée.

Modifié le 11/12/2019 à 09h37
18
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top