Arrêtée par le FBI, elle avait piraté les données de plus de 100 millions d’Américains

31 juillet 2019 à 17h36
0
pirate banque carte

Paige Thompson, alias « Erratic », a été arrêtée lundi par le FBI pour fraude informatique. Elle avait exploité une faille dans le système de la banque Capital One pour accéder aux données personnelles de plus de 100 millions de personnes aux États-Unis et 6 millions au Canada.

Cette ancienne ingénieure informatique de 33 ans a été trahie par sa vanité. Elle n'a pas hésité à vanter ses exploits sur Twitter, Slack et GitHub, où elle a divulgué une partie des données volées.

Plus de 100 millions de personnes touchées

Paige A Thompson, alias « Erratic » sur Twitter, est accusée de fraude informatique. Elle s'est introduit dans la base de données de la banque Capital One et y a volé les données personnelles de plus de 100 millions de personnes aux États-Unis, mais aussi 6 millions de personnes au Canada.

Ainsi, elle a eu accès aux noms, adresses, numéros de téléphone et dates de naissance de ces clients. Elle a également pu consulter les soldes et mouvements bancaires d'environ 140 000 clients, ainsi que leur numéro de sécurité sociale.

Lundi 29 juillet, le FBI l'a arrêtée à son domicile et a saisi son matériel. Les agents ont découvert des dossiers faisant référence à la banque Capital One, mais aussi à « d'autres entités qui auraient pu être la cible de tentatives ou d'intrusions réelles sur le réseau ».


Une faille de sécurité exploitée

Pour obtenir ces données, Paige A Thompson a exploité une faille dans la protection des serveurs de la société Cloud Computing Company, qui héberge les données de Capital One. En tant qu'ancienne employée de cette entreprise, elle s'est notamment servie de ses connaissances du fonctionnement interne pour parvenir à ses fins.

Particulièrement vantarde, elle a bien vite partagé sa prouesse sur Slack et Twitter. Pire, elle a été jusqu'à diffuser une partie des données volées sur GitHub. C'est là qu'un internaute a remonté l'information à la banque, qui a alerté le FBI à son tour. Elle est actuellement en détention et attend que le montant de sa caution soit fixé.


Néanmoins, la facilité avec laquelle elle a pu accéder à une telle quantité d'informations interpelle. De son côté, la banque a jugé utile de préciser qu'il est « peu probable » que ces informations aient été utilisées à des fins frauduleuses...

Source : The Guardian
13
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
Dune : le film de Denis Villeneuve sortirait le 23 décembre
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Faire des déchets nucléaires des batteries diamants ultra autonomes, une promesse qui donne espoir
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top