SMS Perseus : une app Android pour des messages indéchiffrables, même par la NSA

Philippe Richard
17 septembre 2013 à 11h49
0
Développé par deux Français, SMS Perseus est un programme gratuit qui ambitionne de permettre l'envoi de messages texte sécurisés, dont l'interception et le déchiffrement pourraient bien mettre en échec les services spécialisés.

00B4000006645096-photo-logo-perseus.jpg
Depuis les révélations sur Prism et les capacités de la NSA à accéder aux informations stockées dans les smartphones iOS, Android ou BlackBerry, la protection de la vie privée semble impossible. Ce n'est pas le cas si vous utilisez SMS Perseus qui permet d'envoyer de petits messages texte de type SMS en toute discrétion. En théorie, aucun opérateur télécom ne peut les lire et les autorités ne peuvent que piéger le téléphone pour pouvoir les consulter.

Disponible pour l'instant en version Alpha sur le Play Store de Google, cette application gratuite a été conçue par deux Français, Éric Filiol et Dorian Larget. Le premier, qui est directeur du Laboratoire de virologie et de cryptologie opérationnelles de l'école d'ingénieurs ESIEA, a développé la base mathématique et la bibliothèque associée tandis que le second, étudiant en 5e année et chercheur au laboratoire de virologie et cryptologie opérationnelle, s'est chargé de l'application sous Android.

SMS Perseus repose sur trois principes essentiels visant à garantir l'anonymat des échanges. Premièrement, il s'agit d'une communication « point à point », c'est-à-dire que les deux correspondants doivent avoir installé ce programme sur le smartphone. « Elle ne nécessite pas de passer par un serveur tiers sur lequel une personne pourrait mettre des backdoor (type attaque par le milieu par exemple). Les messages passent par le réseau mobile et les clés sont différentes pour chaque conversation », précise Éric Filiol.

Deuxième technique majeure : pour chaque SMS, une partie de la clé et l'algorithme change. « Avec un algorithme qui change en permanence, il est impossible de le modéliser facilement mathématiquement, car cela donnerait des équations beaucoup trop complexes, mais en même temps impossibles à traiter, car les personnes qui voudraient les analyser ne disposeraient pas assez d'informations (un SMS est un fichier trop court) », précise Éric Filiol. Deux SMS identiques bénéficient donc d'une protection polymorphe, c'est-à-dire qui change en permanence. « Pour schématiser, c'est un peu comme si lors de la première communication un SMS ressemblait à un fichier Word et le suivant à une image », ajoute Dorian Larget.

Un SMS « ressemblant » à un PDF

En ne reposant pas sur de la cryptographie classique, les SMS n'apparaissent pas comme des contenus chiffrés qui pourraient être détectés par des filtres de type Échelon, firewalls, IDS (Intrusion Detection System ou système de détection d'intrusion)... mais comme une communication mobile. Ce procédé à basse entropie (qui transforme un fichier) permet de contourner toutes les techniques de filtrage par identification de contenu chiffré.

Le fonctionnement est simple comme nous avons pu le vérifier. « Il faut préciser que l'algorithme Perseus est plutôt gourmand en ressources. Pour que cette application ne rentre pas en conflit avec les autres applications (que Perseus ne prenne pas un trop grand pourcentage de la mémoire totale) il faut tout de même 1 Go de RAM, dans le cas contraire l'application fonctionnera, mais l'envoi de SMS peut prendre quelques secondes supplémentaires », indique Dorian Larget.

Pour que deux personnes entament des échanges sécurisés, ils doivent installer SMS Perseus, créer un mot de passe personnel et lancer l'application. Après avoir appuyé sur l'icône du cadenas, présente en haut à droite de l'écran du téléphone, et sur « Initialiser session sécurisée », la conversation devient « inaudible » aux petites et grandes oreilles. Mais à la différence d'un logiciel « classique » de messagerie, il faut cliquer sur chaque message et choisir l'option « Déchiffrer le message » pour pouvoir le lire. Sinon, il apparaît sous forme d'une longue liste de lettres et de chiffres.

00C8000006645078-photo-capture-sms-perseus.jpg
00C8000006645080-photo-capture-sms-perseus.jpg

SMS Perseus devrait connaitre d'autres évolutions dans les prochaines semaines, l'application n'étant pas encore en version définitive. « Votre mot de passe et votre clé privée RSA sont chiffrées dans les données de l'application Perseus. Mais les clés Perseus sont en clair dans les données de l'application. Dans très peu de temps, cette faiblesse sera comblée et les clés seront bien entendu chiffrées », déclare Dorian Larget.

Parmi les autres évolutions prévues, il y aura une seconde version de la bibliothèque qui permettra de « maquiller » un message texte pour qu'il apparaisse (forme et profil statistique) comme une image ou un PDF ou comme tout autre contenu au choix de l'utilisateur. Enfin, les développeurs ont fait appel à la société la société ARX Arceo pour encourager le développement d'applications commerciales intégrant la bibliothèque Perseus, laquelle est également utilisable sur le Web pour chiffrer des échanges en HTTP.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top