Pour Biden, les cyberattaques contre l'Occident vont s'accentuer

22 mars 2022 à 15h10
10
Joe Biden © BiksuTong / Shutterstock.com
© BiksuTong / Shutterstock

Le président américain Joe Biden alerte le monde sur de futures attaques cyber ciblant les États-Unis, dans le viseur de la Russie, et par extension les puissances occidentales.

Bien avant le début de l'invasion russe en Ukraine, l'administration américaine avait déjà mis en garde les entreprises locales d'activités malveillantes potentielles menées contre les États-Unis, une possibilité désormais foncièrement renforcée par les sanctions économiques appliquées contre la Russie, par Joe Biden lui-même, mais aussi par ses alliés occidentaux. Dans une déclaration faite le lundi 21 mars, le président Biden fait part de son inquiétude et appelle à la plus extrême vigilance.

La Maison-Blanche affirme détenir des renseignements qui attestent de menaces informatiques réelles issues de Russie

« Aujourd'hui, mon administration réitère ces avertissements basés sur l'évolution des renseignements selon lesquels le gouvernement russe explore des options pour de cyberattaques potentielles », a déclaré Joe Biden. Si jusqu'à maintenant la Maison-Blanche évoquait les risques, elle n'avait pas encore affirmé détenir directement des informations qui corroborent ces craintes.

Bien qu'à ce stade, nous ne savons pas réellement de quels renseignements l'administration Biden dispose ni quels individus, entreprises ou administrations des USA et du globe peuvent être ciblés avec précision, il est difficile d'imaginer que Washington puisse bluffer, les États-Unis ayant déjà annoncé, en amont, l'invasion de l'Ukraine par son voisin russe.

La tension cyber semble donc monter d'un cran et prouve tout le sérieux de l'utilisation de l'arme informatique comme munition de guerre. « Mon administration continuera d'utiliser tous les outils pour dissuader, perturber et, si nécessaire, répondre aux cyberattaques contre les infrastructures critiques. Mais le gouvernement fédéral ne peut pas se défendre seul contre cette menace », ajoute le président Biden, comme une bouteille à la mer.

planète cybersécurité © Pixabay
Pixabay

Biden en appelle au secteur privé pour renforcer la lutte contre la menace cyber

Aujourd'hui, le gouvernement américain et les différentes agences fédérales, comme la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA), travaillent en étroite collaboration avec le secteur privé et les propriétaires d'infrastructures critiques pour verrouiller et colmater les brèches éventuelles, par le biais du partage mutuel d'informations et de conseils en temps quasi réel.

Le président Joe Biden a également appelé les acteurs du secteur privé qui ne l'ont pas encore fait à « renforcer immédiatement vos cyberdéfenses en mettant en œuvre les meilleures pratiques » développées ces derniers mois. « Nous avons besoin que chacun fasse sa part pour faire face à l'une des principales menaces de notre époque : votre vigilance et votre urgence aujourd'hui peuvent prévenir ou atténuer les attaques de demain », ajoute le leader démocrate.

Si le Kremlin nie à ce stade tout plan de cyberattaque envers les États-Unis ou l'Occident, comme l'a indiqué son porte-parole Dmitri Peskov à nos confrères de Reuters ce mardi, l'alerte lancée par Washington est aujourd'hui prise très au sérieux. La Russie a développé, ces dernières années et selon les experts cyber, de sérieuses et sophistiquées capacités en la matière.

Bitdefender Total Security 2022
  • Excellent rapport fonctionnalités/prix de l'abonnement
  • Efficacité sans faille du service
  • Impact sur les performances léger

Bitdefender Total Security 2022 continue sur la lancée des versions précédentes avec une efficacité toujours à toute épreuve. Pour détecter, bloquer tout type de menace provenant d'Internet, la suite fait un sans faute, et ce sans détecter de faux positif ni causer d'impact significatif sur les performances de Windows. Le logiciel protège votre ordinateur sans faille donc. Par rapport aux versions précédentes, on regrette quelques choix d'interface qui penchent trop du côté du grand public, même si on salue toujours l'effort didactique de l'éditeur. Sans aucun doute une des meilleures suites de sécurité pour Windows pour protéger vos fichiers, à un prix attractif pour l'achat de l'abonnement.

Bitdefender Total Security 2022 continue sur la lancée des versions précédentes avec une efficacité toujours à toute épreuve. Pour détecter, bloquer tout type de menace provenant d'Internet, la suite fait un sans faute, et ce sans détecter de faux positif ni causer d'impact significatif sur les performances de Windows. Le logiciel protège votre ordinateur sans faille donc. Par rapport aux versions précédentes, on regrette quelques choix d'interface qui penchent trop du côté du grand public, même si on salue toujours l'effort didactique de l'éditeur. Sans aucun doute une des meilleures suites de sécurité pour Windows pour protéger vos fichiers, à un prix attractif pour l'achat de l'abonnement.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
10
dredd
« Pour Biden, les cyberattaques contre l’Occident vont s’accentuer »<br /> Donc ça ne viendra ni de Russie ni de Chine puisqu’ils n’utilisent pas les accents dans leur alphabet. CQFD !
pecore
Un simple rappel de prudence et de bon sens. Mais comme cela viens du président des États Unis il faut forcément que les anti américains mais buveurs de coca et abonnés à Netflix se déchaînent.
Mister_Georges
S’ils pouvaient commencer par l’infrastructure de l’Arcom ça serait cool!
gothax
« L’Irak détient des armes chimiques » secoue la fiole<br /> Ceci est un fait !<br /> Qui ferme sa grande bouche, il (pas lui) a sûrement cyber attaqué la France via quelques entreprises pour couler le programme des sous marins australiens… par exemples.
Nervantoss
« Anti Américains », ou ceux qui se rappellent juste que ce sont les êtas unis qui ont piratés même leurs alliés via les NSA. Ce sont aussi eux qui ont piratés les les clefs de cryptage des cartes SIM.<br /> Et la pas de source anonyme, des faits bien établis.<br /> En parlant de source certains ce souviennent aussi de la petite fiole de Powell colin. Un mensonge à 400 000 morts.<br /> Bref la différence entre l’argument émotionnel « anti américain » sous entendu la haine et le retour d’expérience froid et lucide qui permet de déterminer si on à faire à des gens de confiance ou pas. Le bon sens il est ici.<br /> On confie pas la sécurité d’une école à un pédophile.
CM35
Faites confiance à Biden, il est super fiable :<br /> # Guerre en Ukraine : Joe Biden enchaîne boulette sur boulette et affirme que Poutine a envahi… la Russie<br /> Et de toute façon il n’y a rien à craindre, le Forum économique mondial a déjà pris les devants avec le Cyber Polygon, non ?
carinae
En même temps ce sont bien les Russes qui ont truqué les élections aux USA et qui se sont fait prendre la main dans le sac en France.<br /> Ce n’est pas parce que ce sont les USA et qu’ils se permettent certaines choses que ce que Biden dit n’est pas vrai…<br /> Vu ce qui se passe en Ukraine c’est même logique
tx41
Euh … les sources s’il te plait pour les US, un procès qui aurait abouti par exemple ? Pour la France, à part détourner les accusations de financements douteux de la campagne du candidat Macron par les macronleaks, au passage les journalistes sérieux ont quasiment tout validé des frais de bouche à 160 000€ de Bercy au scandale McKinsey (tu regardes LCP ?), brandissant des IP Russes pour se dédouaner. Personne ne nie les cyberattaques mais déterminer avec certitude qui fait quoi, c’est une autre histoire sans compter les intérêts privés (espionnage et torpillage industriel). De mon point de vu ni la Russie et encore moins les USA ne sont nos alliés: la preuve, nous découvrons en 2022 que l’EU n’existe pas: merci à nos « amis » du gouvernement Allemands d’acheter du gaz Russe, des F35 plutôt que des Rafales et d’avoir aidé au torpillage du contrat avec l’Australie (bon là faut suivre l’actualité un minimum).
ORibera
Une chose m’étonne, ce n’est pas qu’il y ait des cyber-attaques, mais qu’on ait des systèmes informatiques tellement foireux qu’elles soient possibles ! Beaucoup de ces attaques utilisent des portes dérobées installées dés la conception dans les logiciels pour permettre à la NSA d’accéder aux données de n’importe quel PC connecté à internet même s’il croit ne pas l’être ! Je ne serais pas étonné qu’il y ait dans la carte mère de chaque PC une carte SIM (ou son équivalent) permettant un accès à l’insu du propriétaire.
carinae
Ce n’est pas vraiment comme ça qu’il faut le voir mais plutôt comme la résultante d’un mode de fonctionnement du monde actuel ou tout va très vite et l’informatique doit s’adapter en permanence. Certes parfois il peut y avoir des portes dérobées mais dans une grande majorité des cas les hacks sont du a l’utilisation de failles non détectées au niveau sécu, réseau ou applicatifs. Et si on rajoute le social engineering il devient très clair que que la sécurité a 100% n’existe pas
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une visiteuse de Disney World se fait extorquer 40 000 dollars via son Apple Watch
Bon plan VPN : préservez votre anonymat en ligne avec ces 3 offres à prix fou !
Découvrez comment votre carte SIM pourrait protéger vos données des hackers
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Haut de page