Sur le dark web, votre compte Gmail coûte plus cher qu'une carte bleue volée

Gmail © gabrielle_cc / Pixabay
© gabrielle_cc / Pixabay

La carte de crédit n'a (presque) plus la cote aux yeux d'un cybercriminel, pour qui un compte Gmail ou Facebook a bien plus de valeur. C'est en tout cas ce qu'indique le dernier indice des prix du dark Web .

Le site Privacy Affairs a mis à jour son indice des prix pratiqués sur le dark Web pour l'année 2021. Et comme chaque année, les chiffres donnés peuvent laisser sans voix. De fait, le coût relativement faible de certains éléments, comme des codes de cartes bleues, nous montre à quel point l'offre est grande ; on apprend aussi que certaines informations ou accès numériques, comme à un compte Gmail, valent plus que des données bancaires. Et cela en dit long sur la santé du monde de la cybercriminalité, plus florissant que jamais avec des géants comme FireEye, SolarWinds , Visa, Mastercard, Microsoft, Lockheed Martin et bien d'autres, tous touchés par des vol de données l'an dernier.

Des cartes et comptes bancaires accessibles contre 20 à 40 dollars

Les données de cartes bancaires se revendent à prix d'or, pour celles et ceux qui les achètent. Une carte Mastercard clonée avec son code PIN et une carte VISA elle aussi avec le code ne valent que 25 dollars chacune. Comptez 35 dollars pour une American Express. Les sommes paraissent bien dérisoires.

D'autres formules sont un peu plus coûteuses. C'est le cas de la carte de crédit avec une garantie de solde de compte jusqu'à 5 000 dollars. Là, l'acheteur devra débourser 240 dollars. Sans code PIN mais avec le code CVV, il est possible de se procurer une carte de crédit piratée dans certains pays. Une carte américaine coûte 17 dollars. Une carte espagnole 40 dollars.

Sur le dark Web, les acheteurs ne sont pas en reste s'ils sont à la recherche de services de traitement de paiements piratés. Pour 45 dollars, il est possible de s'offrir un compte Western Union piraté. Les détails d'un compte PayPal avec un minimum de 100 dollars coûtent 30 dollars. Il faut grimper à 120 dollars pour un compte PayPal avec un minimum de 1 000 dollars garantis.

Évidemment, dans le cas où l'acheteur vise un compte cryptographique, il lui faudra davantage être généreux avec le revendeur. Un compte vérifié sur la plateforme de vente/achat Crypto.com coûtera 300 dollars, et 810 dollars pour un compte vérifié Kraken.

Les comptes Gmail, plus forts que les cartes bleues

Plus surprenant donc, le coût d'un Gmail piraté. De tous les réseaux sociaux ou messageries, il est le plus élevé. La cession d'un compte Gmail piraté peut rapporter 80 dollars à son vendeur. Bien plus que pour des comptes Facebook (65 dollars), Instagram (45 dollars) ou Twitter (35 dollars).

Moins surprenant cette fois mais toujours aussi tentant pour certains, le dark Web propose de quoi booster la popularité d'un utilisateur sur les réseaux sociaux. Pour 5 dollars, il est possible de gagner 1 000 abonnés ou 1 000 « J'aime » sur Instagram. Les 1 000 retweets, eux, valent symboliquement 25 dollars.

Le dark Web regorge de contenus, documents ou comptes piratés. De l'abonnement annuel Netflix (44 dollars, c'est plus qu'une carte bleue, vous le noterez) au compte Kaspersky (8 dollars) en passant par une fausse carte verte américaine (150 dollars) ou 600 000 emails néo-zélandais (10 dollars, une paille !), les grandes surfaces n'ont aujourd'hui qu'à bien se tenir.

Modifié le 31/05/2021 à 09h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
13
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un malware empêche ses victimes d’aller sur des sites de téléchargement illégal
Des hackers envoient des Ledger trafiqués pour dérober des crypto-monnaies
Antivirus : Pourquoi ce deal Norton 360 Deluxe est imbattable !
1,2 million d'entrées dérobées sur Pôle Emploi : finalement, le hacker aurait renoncé à les mettre en vente par
Euro 2021 :  sélection de 3 VPN pas chers pour regarder les matchs en streaming
Apple Private Relay n'est pas destiné à remplacer votre VPN
Une plainte a été déposée contre l’IAB Tech Lab et l’accuse de
Pour l'OTAN, une cyberattaque peut être considérée comme une véritable agression armée
Quand les pirates se tournent vers le SEO pour propager des malwares
Cybersécurité : comment bénéficier d'une sécurité complète avec Norton 360 Deluxe ?
Haut de page