Le MIT met au point un avion propulsé par la seule force des ions

Par Nathan Le Gohlisse
le 23 novembre 2018 à 11h25
0
MIT
MIT Electric Aircraft Initiative

Vous pensiez qu'un avion - et non un planeur - était incapable de se mouvoir sans réacteurs ou hélices ? Détrompez-vous. Des chercheurs du MIT viennent de mettre au point un prototype capable de voler sans aucun système de propulsion mécanique. Pour y parvenir il n'a besoin que d'une paire d'électrodes... et d'une légère brise ionique.

S'il faudra vite évacuer le fantasme de prendre un jour un vol long-courrier sans faire avec le vacarme assourdissant des turbines, les travaux de cette équipe de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) n'en viennent pas moins de déboucher sur une première en matière d'aéronautique : un avion capable de voler sans système de propulsion traditionnel. Pour parvenir à cette prouesse, l'équipe se base sur un « simple » vent ionique.

La magie des ions à la rescousse


Concrètement, comment tout cela fonctionne ? Les chercheurs du MIT ont adapté à leur dessein le phénomène de vent ionique, obtenu à l'aide de deux électrodes suffisamment puissants pour agiter des ions et générer une poussée.

Connu depuis les années 60 (Apple avait d'ailleurs cherché à utiliser un système à vent ionique pour refroidir ses Mac en 2012), ce principe physique est dans le cas présent employé pour propulser le prototype (de 2,45 kg seulement), dans un silence absolu, et sur toute la longueur d'un hangar. Revers de la médaille : une utilisation pour des vols commerciaux est encore très loin d'être envisageable.

Pas encore opérable à taille commerciale


Et pour cause, ce système de propulsion « passif » nécessite tout de même l'intégration d'une batterie conséquente sur le prototype. Une batterie (destinée à alimenter l'électrode embarqué indispensable à la poussée), qui deviendrait très volumineuse dans le cas d'un appareil voué à accueillir des passagers. De quoi poser plus d'un problème de conception, notamment en termes de répartition des charges.

Pour l'heure, les chercheurs du MIT préfèrent donc évoquer des applications dans le secteur des drones. L'un d'entre eux s'avance toutefois un peu plus en estimant que le principe pourrait se coupler à un mode de propulsion classique. L'idée serait alors de créer des avions « hybrides », nettement plus économes en carburant que les appareils actuels. Affaire à suivre.

Source : The Verge.
Mots-clés :
Aéronautique Automobile
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
Libra : ce qu'il faut savoir sur la cryptomonnaie annoncée de Facebook
Intel et Qualcomm partent en guerre contre le bannissement de Huawei
Gears 5 apparaît sur Steam : un lancement prévu pour le 10 septembre
scroll top