🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Voici Jetson ONE, le premier eVTOL volant à une place qui vole vraiment (Vidéo)

22 juin 2022 à 09h30
0
Jetson ONE VivaTech © Alexandre Boero pour Clubic
Le Jetson ONE, ici à VivaTech (© Alexandre Boero)

Le petit aéronef suédois Jetson ONE paraît sommaire, mais il est tout à fait capable de voler. Clubic a rencontré son inventeur, à l'occasion du salon VivaTech.

Le fantasme de la voiture volante court toujours, mais Jetson semble en mesure d'en faire un peu plus une réalité, sous réserve évidemment des premiers accords réglementaires, particulièrement attendus. Après des mois d'essais et de tests aussi poussés que rigoureux, la start-up suédoise fondée en 2017, dont nous avons rencontré le fondateur Tomasz Patan à VivaTech, est capable de faire voler son eVTOL monoplace et de nous faire rêver un peu. Ou pas, c'est selon.

Jetson ONE, la voiture volante de 86 petits kilos

« Voici la première voiture volante disponible sur le marché », nous lance Tomasz Patan en arrivant devant son stand, sur l'espace réservé à la mobilité de demain. On y découvre alors le Jetson One, un petit aéronef à décollage et atterrissage verticaux électrique (eVTOL) de 86 kg à vide, aux dimensions de 2,48 m x 1,5 m x 1,03 m.

Le format de poche surprend et tranche évidemment avec certains prototypes que vous avez pu découvrir ces dernières, dans nos colonnes ou ailleurs. La voiture « est extrêmement facile à piloter », selon Tomasz, qui nous promet une « prise en main en cinq minutes », grâce à un ordinateur de vol spécial, qui facilite l'apprentissage et qui la rend bien plus simple à manœuvrer qu'un hélicoptère ou avion traditionnel.

L'une des hélices du Jetson ONE © Alexandre Boero pour Clubic
L'une des hélices du Jetson ONE (© Alexandre Boero pour Clubic)

La machine peut atteindre les 100 km/h, mais la vitesse était plus raisonnable sur les tests aperçus en vidéo.

20 minutes de vol au programme par recharge

Le Jetson ONE comporte deux joysticks : un joystick 3 axes sur la droite qui permet de diriger l'engin dans la direction où l'on souhaite voler, et un levier d'accélérateur sur la gauche, qui permet aussi de réguler la hauteur à laquelle on souhaite se placer.

La construction de l'appareil paraît, nous le disions plus haut, assez sommaire. Mais elle a été en fait pensée pour que la voiture soit à la fois sûre et simple à piloter, avec un châssis en aluminium, accompagné de fibre de carbone et de Kevlar.

Jetson ONE joystick © Alexandre Boero pour Clubic
Le joystick droit du Jetson ONE (© Alexandre Boero pour Clubic)

Concernant l'autonomie : Jetson nous promet 20 minutes de vol, avec un temps de charge d'une heure sur du 220 V et de deux heures sur du 110 V. La start-up nous explique qu'en possédant plusieurs batteries, il suffit de se poser, de remplacer une unité vide par une autre pleine, et vous pouvez de nouveau prendre les airs.

Pour le moment, 400 exemplaires de Jetson One ont déjà été vendus, et ce, depuis le démarrage des ventes, en octobre dernier. « Je suis convaincu qu'il s'agit du début de la révolution du transport aérien », parie Tomasz Patan, décidé à nous faire rêver un peu plus.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Soldes Cdiscount : les trottinettes électriques à prix choc cet été
Peugeot 408 : la prochaine hybride rechargeable se dévoile sous toutes les coutures
Devinez en combien de temps se sont vendus les 50 exemplaires de la Citroën Ami Buggy !
Le nouveau vélo cargo électrique d'Urban Arrow fait sensation !
Electric Scooter 4 Pro : la plus puissante des trottinettes électriques Xiaomi officiellement dévoilée
Cette Tesla a parcouru 1,6 million de km ! Mais il aura fallu changer le moteur 8 fois...
La petite Fiat 500e est la voiture électrique la plus vendue en France en mai
Lime a lancé ses scooters électriques en libre-service aux USA, bientôt en France ?
Les plaques d'immatriculation numériques arrivent aux US, mais à quoi ça sert ?
Un nouveau monstre d'autonomie sur les routes : voici la NIO ES7 et ses 850 km d'endurance
Haut de page