SkyDrive, la société soutenue par Toyota, fait la démonstration de sa voiture volante

31 août 2020 à 11h26
57
© SkyDrive

Il y a deux semaines, le gouvernement japonais a annoncé sa volonté de disposer de « voitures volantes » d'ici 2023. Comme une réponse, la société SkyDrive vient d'annoncer avoir réussi le premier test de vol piloté de son véhicule SD-03.

Présenté comme le plus petit VTOL (véhicule à décollage et atterrissage verticaux) au monde, il doit inaugurer « de nouveaux modes de transports ».

Un vol de 4 minutes, avec pilote à bord

Le vol de test a été mené le 25 août sur un terrain d'essai appartenant à Toyota. Selon l'enseigne, qui est soutenue par le constructeur automobile depuis 2019, « il s'agissait de la première démonstration publique d'une voiture volante au Japon ».

Une vidéo présentant l'essai a été mise en ligne par SkyDrive le 28 août sur YouTube. Le SD-03 a décollé, et a fait le tour du terrain d'essai pendant environ quatre minutes.

L'appareil comptait un pilote lors du test, mais SkyDrive précise que celui-ci était aidé d'un système visant à améliorer la stabilité et la sécurité du vol. Une équipe technique est restée présente à proximité pendant l'ensemble du test.

Objectif 2023

Pour SkyDrive, cet appareil entièrement électrique (c'est donc un eVTOL) a été conçu pour donner « de nouveaux moyens de transport dans un futur proche ».

Le SD-03 est un appareil monoplace d'environ quatre mètres de long et reposant sur huit rotors répartis à ses quatre coins, chacun disposant de son propre moteur. L'usage de ces huit moteurs doit apporter plus de sécurité à la personne présente à bord. Avec cette démonstration publique, la société, qui aimerait que son véhicule effectue des tests en dehors des terrains d'essai de Toyota avant la fin de l'année, espère ainsi rassurer les autorités japonaises dont il devra obtenir les approbations.

En phase avec la volonté du gouvernement, SkyDrive souhaite ensuite disposer d'un véhicule commercialisable d'ici 2023. À l'heure actuelle, l'appareil ne peut voler que de cinq à dix minutes à faible vitesse. La prochaine étape est de porter l'autonomie à 30 minutes, et sa vitesse à 60 km/h, ce qui en ferait un candidat sérieux pour les déplacements courts.

À terme, le Japon espère développer de nouvelles manières de se déplacer, en particulier en ville. Selon la société, « Dans les pays développés, les voitures volantes pourraient être utilisées comme un moyen de réduire les embouteillages et d'intervenir en cas de catastrophe, alors que dans les pays en développement, elles sont susceptibles d'être utilisées comme un moyen de transport nécessitant moins d'infrastructures ».

Sources : Engadget, Observer, SkyDrive

Modifié le 31/08/2020 à 15h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
57
38
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

CES 2021 : qu'avez-vous pensé de l'événement dans sa version en ligne ?
Ninja Theory (Hellblade) donne des détails sur Project: Mara
Renault ne proposera plus la location de batterie pour sa ZOE en France
Netflix s'associe à la Cinémathèque française et va participer à la restauration d'un film de 1927
Écran incurvé Lenovo 32
CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces hardware
Qualcomm travaillerait sur le concurrent de l'Apple M1, nom de code : SC8280
Google bride Chromium et restreint la synchronisation à Chrome
Espagne : un footballeur recruté avec des Bitcoins, une première !
PS5 : des boîtes de la console en vente sur eBay pour plusieurs centaines de dollars
Haut de page