Oracle retire son offre de rachat sur BEA

01 juin 2018 à 15h36
0
00621004-photo.jpg
Sans surprise, Oracle, spécialiste américain du progiciel et des bases de données, a rétiré son offre de rachat à 6,6 milliards de dollars sur BEA Systems. Ce dernier, éditeur de logiciels d'infrastructure, a récemment indiqué considérer une offre à la condition qu'elle soit fixée à 8,2 milliards de dollars, soit 21 dollars par action, au lieu des 17 dollars par action proposés par Oracle.

Considérant le montant demandé par BEA « beaucoup trop élevé », Oracle a rejeté la proposition. Par ailleurs, faute d'accord obtenu avec BEA avant le 28 octobre 2007, date butoire imposée par Oracle, l'éditeur de progiciels a choisi de retirer officiellement son offre initiale.

Néanmoins, il n'est pas dit qu'Oracle renonce au rachat de BEA, rachat qui lui permettrait d'élargir son champ d'action dans le middleware, un marché où s'activent d'autres puissants acteurs comme , Microsoft et (JBoss). D'après le Financial Times, Oracle pourrait renouveler son offre si les actionnaires, dont le milliardaire Carl Icahn, parviennent à convaincre le conseil d'administration de BEA du bien-fondé d'une vente.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page