Gmail : des données à la merci des pirates ?

Alexandre Laurent
27 septembre 2007 à 11h55
0
Petko Petkov, un chercheur britannique expose cette semaine les conséquences que pourraient avoir une faille de sécurité découverte dans le service de messagerie Gmail de Google, utilisé par près de 50 millions de personnes dans le monde. Cette vulnérabilité permettrait à un attaquant malintentionné de se procurer un accès au compte d'un internaute en amenant ce dernier à naviguer sur une page infectée. L'exploitation de cette faille passe par la méthode dite du Cross-Site Request Forgeries.

Comme d'autres services en ligne, Gmail laisse ouverte la session d'un internaute après qu'il a consulté ses messages de façon à ce que celui-ci n'ait pas à saisir à nouveau ses identifiants s'il décide de retourner consulter sa boite de réception. Les identifiants sont alors stockés dans ce que l'on appelle un « cookie ».

Pour exploiter la faille dont il est question ici, il suffirait d'amener l'internaute à visiter une page infectée d'un code capable de profiter de cette passerelle ouverte vers le compte Gmail. A l'aide de ce code, il serait par exemple possible de demander à Gmail d'opérer une redirection permanente vers le mail de son choix. Ainsi, un pirate se verrait adresser tous les messages de sa victime sans que cette dernière soit au courant. L'intérêt d'une telle attaque est qu'elle reste valable tant que la victime ne modifie pas les paramètres de redirection, même si Google comble la faille ayant permis cette intrusion.

012C000000600582-photo-attaque-gmail-vuln-rabilit-s-curit-petkov.jpg
Une telle attaque permet la mise en place d'une redirection permanente


Comme le souligne Petkov, il est bien plus efficace pour un pirate d'obtenir un accès permanent aux messages de sa victime plutôt que de forcer une seule et unique fois l'accès à son compte. Pernicieuse, et plus fine, cette méthode permet un vol d'informations sur le long terme, à l'insu de la cible. Google, prévenu avant la publication de ces informations, ne s'est pas encore exprimé sur le sujet. Précisons pour finir qu'il est a priori inutile de s'inquiéter pour le moment puisque le code ayant permis de démonter l'existence de cette faille n'a pas été rendu public. Fermer sa session avant de reprendre son surf devrait permettre de se prémunir de ce type d'attaque.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top