Le premier Satellite de la famille Galileo sera lancé le 26 décembre prochain

Par
Le 13 décembre 2005
 0

Le défi technologique du système Européen de navigation Galileo va-t-il être un succès ? La mise en orbite par un lanceur Soyouz-Frégate, depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, de GIOVE-A, le premier élément destiné à valider en orbite le systèm

Le défi technologique du système Européen de navigation Galileo va-t-il être un succès ? La mise en orbite par un lanceur Soyouz-Frégate, depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, de GIOVE-A, le premier élément destiné à valider en orbite le système Galileo, va avoir lieu le 26 Décembre prochain à 06h19, heure de Paris.

La constellation Galileo, qui comportera au total 30 satellites, va être prochainement déployée dans l'espace, le premier Satellite GIOVE-A étant principalement destiné à effectuer des tests techniques sur la technologie de navigation Européenne, validée pour le moment uniquement sur le papier, permettant de tirer quelques semaines plus tard les premières conclusions non plus seulement théoriques mais également pratiques d'une telle technologie.

A propos du lancement de ce premier Satellite de la famille Galileo, Dominique DETAIN, Responsable de la Communication auprès de l'ESA, avait précisé dans nos colonnes que "les deux premiers satellites ne sont pas représentatifs des satellites définitifs. Les quatre suivants seront représentatifs de la totalité de la constellation. A partir de 4 satellites dans l'espace, le service pourra être utilisable, 4 correspondant au minimum requis pour avoir un service de localisation correct".

Le lanceur Soyouz, exploité par Starsem, entreprise euro-russe qui en assure la commercialisation, doit décoller à 06h19 (heure de Paris). Le satellite se séparera de l'étage supérieur Frégate à 10h01, à l'issue d'un long vol balistique l'amenant sur son orbite opérationnelle. C'est seulement à 13h09 que les contrôleurs au sol de Surrey Satellite. Technology Ltd (société chargée de la construction et de l'exploitation de GIOVE-A) à Guildford (GB) auront fini leur travail et placé le satellite dans son créneau opérationnel, en orbite terrestre moyenne, à une altitude de 23 222 km.

Une fois le Satellite GIOVE-A mis en orbite, il reste à savoir si celui-ci permettra dès maintenant de valider techniquement la vialibilité du projet ou bien si ces des modifications ultérieures devront être apportées pour permettre de le rendre pleinement fonctionnel. A noter que le prochain satellite GIOVE-B sera pour sa part lancé ultérieurement en 2006, également de Baïkonour.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top